Volvo PV60 (1946-1950

 

Publié par Philippe Baron le 9 février 2015.

 

En août 1939, Volvo, en constante expansion en Suède et dans les pays nordiques durant les années 1930, annonce un tout nouveau modèle pour le 5 février 1940 pour remplacer la PV56. La firme scandinave compte présenter un véhicule plus grand et plus spacieux, inspiré des modèles américains en vogue à ce moment-là. En septembre 1939, la Seconde Guerre mondiale éclate et stoppe le projet de la PV60 qui ne prendra forme qu’en 1946.

 

Catalogue d'époque :"Bon voyage avec Volvo PV60 - votre amie de la route."

 

Avant le conflit, un seul prototype avait été construit et préservé discrètement dans les usines Volvo. Durant la guerre, tous les projets du constructeur suédois sont mis de côté. Toutes les énergies et compétences sont alors mobilisées pour le développement de moteurs d’avions. Le projet de la nouvelle limousine Volvo ne redémarre qu’en 1942. Quatre prototypes sont réalisés avant la présentation officielle du modèle définitif le 1 Septembre 1944 au tout nouvellement construit Royal Tennis Hall de Stockholm, en parallèle à la populaire donc plus abordable PV444.

 

 

Sa ressemblance frappante avec la Pontiac de 1939 fait que la Volvo PV60 apparaît déjà passablement désuète lors de sa présentation, d’autant plus que sa production ne débutera qu’en 1956. La grande berline à l’arrière de type « airflow » dispose d’une troisième vitre latérale, ce qui la place dans la catégorie des limousines. Contrairement à beaucoup de véhicules 4 portes de son époque, l’ouverture des portes arrière se fait dans le même sens que celles des portes avant. 

 

 

A l’intérieur, raffinement oblige pour cette grande voiture bourgeoise de 4.72 m. Y figure même parmi ses accessoires chics un soliflore sur le tableau de bord pour pouvoir y placer un petit bouquet de fleurs, de quoi parfumer son grand espace intérieur. Dans sa conception technique, la Volvo PV60 est résolument moderne avec l’essieu avant à roues indépendantes et son levier de vitesse monté directement sur la colonne de direction. Le moteur est un robuste 6-cylindres en ligne en position longitudinale avant à soupapes latérales de 3 670 cm3 développant 90 ch à 3 500 tr/mn permettant d’atteindre les 130 km/h.

 

 

Pratiquement démodée à sa sortie, la Volvo PV60 connaîtra une courte carrière. Voiture à l’image luxueuse et mondaine, elle réussit à bien se vendre auprès de la bonne société. Sa production est arrêtée en 1950 après une vente de 3 006 exemplaires et de 500 châssis nus généralement destinés pour équiper des versions utilitaires.