Volvo 780 Coupé Bertone (1985-1991)

1985 Volvo 780 Coupé

 

Publié par Philippe Baron le 14 septembre 2015.

 

En mars 1985, le constructeur Volvo renouvelle sa collaboration avec le carrossier Bertone pour un coupé confidentiel qui ne se refuse rien en matière de confort, de luxe et d’équipements dernier cri. Ce stratégique mélange de classe italienne et d'ingénierie suédoise permet au constructeur scandinave d’élargir son offre et de susciter l’intérêt de la clientèle pour sa gamme de voitures moins exclusive. 

 

 

La tradition des coupés Volvo, réalisés en petite série, a été instaurée avec la P1800 Coupé dès 1961. Au milieu des années 1970, Bertone fut choisi pour réaliser la production de la 262C à Turin parce qu'il était déjà sous contrats avec Volvo (pour la 265 Transfer et 264 TE), mais surtout pour ses capacités à atteindre des standards de qualité de réalisation en phase avec les exigences de Volvo. Les caisses de 242 standard arrivaient en Italie partiellement assemblées avec les pièces spécifiques pour être terminées dans les ateliers italiens, avant de retourner en Suède pour être expédiées dans le monde entier. La 262C fut lancée au Salon de Genève en 1977, année anniversaire des cinquante ans de la marque. La série connut trois périodes, durant laquelle son apparence extérieure fut légèrement modifiée en suivant les évolutions de la 240. 

 

1977 Volvo 262 C

 

Quand la génération suivante de Volvo, les 760/740, fut lancée au début des années quatre-vingt, Volvo ne tarda pas à reproduire cette stratégie avec la gamme, composée des versions, berline et break, couronnée d’un coupé exclusif. Si la 262 Coupé ne présentait que de légères modifications extérieures, la 780 était en revanche un modèle foncièrement inédit qui ne partageait aucune pièce de carrosserie avec toute autre Volvo 4 ou 5 portes existante. Là encore, Bertone était le maître d’œuvre du dessin et assumait la fabrication dans son usine de Turin. La voiture fut lancée au Salon de Genève en mars 1985. Confort, c’est bien le qualificatif qui résumait parfaitement la voiture. Sans être raffinée à l’excès, elle n’en était pas moins très confortable, de présentation luxueuse et pourvue de bon nombre d’équipements et accessoires en série. Cette voiture entièrement spécifique en faisait un objet réellement exceptionnel.


 

Les commandes électriques étaient omniprésentes : sièges, vitres, rétroviseurs extérieurs, toit ouvrant. La voiture était équipée de la climatisation, de l’ABS, d’un correcteur d’assiette automatique, d’un ordinateur de bord et d’un équipement audio dernier cri. De nombreux coloris étaient proposés, ainsi que trois ambiances intérieures : beige, gris/noir et bleu/noir. Le cuir était d'une qualité remarquable et les contre-portes étaient habillées de bois précieux, ainsi que la planche de bord. Sans doute était-elle chère, affichée à 290.000 couronnes suédoises (29 800 €), soit le double de prix d’une 760 GLE. 


 

Trois motorisations étaient proposées : le V6 de 2.8 L, le fameux PRV (Peugeot-Renault-Volvo) de 147 à 170 ch,  un 4-cylindres 2 L turbocompressé 16 soupapes (160 à 200 ch), 2.3 L Turbo 16 s (165 à 190 ch) et le diesel 6-cylindres en ligne TDIC d’origine Volkswagen de 2.4 l 129 ch. Les moteurs étaient accouplés à une boite manuelle à quatre rapports et overdrive ou 4 rapports automatique. Au cours de ses six années de production, la 780 reçut peu d'améliorations suivant les évolutions du reste de la gamme et elle fut équipée du pont arrière MultiLink en même temps que la 760 en lieu et place du pont rigide. 


1985 Volvo 780

 

Ce modèle Volvo 780 Coupé Bertone était surtout destiné aux Etats-Unis et au Japon, ainsi qu’à quelques marchés européens, Suède en tête. Elle ne fut fabriquée qu’à 8.518 exemplaires dont 230 pour la France. Aujourd’hui, c’est une voiture très prisée des collectionneurs européens et américains.