Volvo 140 (1966-1974)

1967 Volvo 144

 

Publié par Philippe Baron le 6 avril 2014.

 

Chez Volvo, la volonté affirmée de construire des autos faites pour durer longtemps explique la longévité de ses modèles robustes et confortables. Avec une belle constance, l’initiateur de la ceinture de sécurité a fait de la sécurité passive une priorité récurrente. La nouvelle gamme 140, présentée à la presse en 1966, n’échappe pas à la règle en étant truffée d’innovations qui deviendront ensuite la norme chez tous les concurrents.


1968 Volvo 142

 

Depuis sa naissance en 1926, la marque scandinave Volvo (Je roule, en latin), créée par Gustaf Larson et Assar Gabrielsson, s’est attachée à produire des voitures de qualité, avec un soin des plus sérieux apporté à la sécurité, à la mécanique et aux finitions. Rassurantes et robustes, les Volvo connaissent dès 1933 une carrosserie tout acier incorporant déjà des renforts de sécurité à ses châssis. Après-guerre, le constructeur suédois dotera ses véhicules d’un pare-brise feuilleté, puis en 1959 de la ceinture de sécurité à l’avant. La Volvo Amazon de 1964 et son traitement anticorrosion aura même des sièges qui permettent un réglage lombaire.


1968 Volvo 145

 

Pour succéder à cette Amazon, Volvo donne naissance à la gamme 140, qui, dévoilée le 16 août 1966, se compose de trois modèles au design entièrement nouveau dû au styliste maison, Jan Wilsgaard. Simple mais élégante, la nouvelle ligne Volvo présente une caisse cubique qui offre l’avantage d’un habitacle très spacieux. Pour nommer ces trois modèles, Volvo a instauré un nouveau système d’appellation à trois chiffres. Le premier désigne la série, le second le nombre de cylindres du moteur et le troisième le nombre de portes. Ainsi, ces voitures équipées d’un quatre cylindres se nomment 142 pour la deux portes, 144 pour la quatre portes et 145 pour le break.


1969 Volvo 142

 

Côté mécanique, la gamme 140 est équipée des robustes moteurs à vilebrequin à cinq paliers, arbre à cames latéral et soupapes en tête, développés pour l’Amazon : le B 18A de 75 ch DIN à 5000 tr/mn pour un couple de 11.0 mkg à 3 000 tr/mn, carburateur Stromberg 175 CD-2S et le B 18B, qui offre 100 ch DIN à 6 000 tr/mn pour 11.5 mkg de couple à 4 000 tr/mn avec deux carburateurs horizontaux SU-HS6 pour les versions « S » pour Sport. La boîte de vitesses est à quatre rapports synchronisés et l’embrayage est du type monodisque à sec avec commande mécanique. Un overdrive électrique sur le quatrième rapport ainsi qu’une boîte automatique Borg-Warner trois vitesses sont disponibles en option.


1971 Volvo 144

 

Les suspensions à l’avant sont indépendantes avec ressorts hélicoïdaux, amortisseurs double effet et barre stabilisatrice. A l’arrière, l’essieu est rigide, suspendu par deux bras latéraux porteurs montés sur silent-blocs avec deux barres de torsion. Sur le break uniquement, des ressorts progressifs sont montés sur l’essieu arrière, et les ressorts hélicoïdaux sont tarés plus durs. Pour la sécurité, la colonne de direction possède deux sections reliées l’une à l’autre par un accouplement de type flector, pour qu’en cas de collision frontale, elle se brise en deux parties. Quant au tableau de bord, il est rembourré pour éviter que les passagers se fracassent la tête lors d’un choc. Toujours pour la sécurité, le freinage est à disques sur les quatre roues avec un double circuit de freinage sophistiqué. 


1971 Volvo 144

 

La sécurité toujours. Outre les pare-chocs chromés recouvert de caoutchouc, des caissons de renforts ceinturent tous les ouvrants et des zones d’absorption de chocs à déformation programmée sont intégrées à l’avant comme à l’arrière. Alors que la plupart des voitures neuves, françaises, italiennes ou anglaises de cette époque ne sont pas livrées exemptes de rouille, Volvo porte un soin exemplaire au traitement anticorrosion avec des bas de portes ventilés pour éviter la condensation, les parties les plus exposées sont galvanisées à chaud et le dessous de caisse est traité par électrophorèse.


1973 Volvo 144

 

A l’intérieur, le volant à deux branches tulipées est conçu pour absorber l’énergie d’un choc. Des ceintures trois points sont montées à l’avant et les points d’ancrage pour deux ceintures trois points et une ventrale sont présents à l’arrière. Le siège du conducteur dispose d’un réglage lombaire par molette et sur les 142,  les dossiers sont munis d’un blocage de sécurité. Les serrures des portes dites «  de sécurité » sont prévus pour maintenir les portes fermées mais ne pas se bloquer en cas d’accident.


1973 Volvo 144

 

C'est à la fin de 1968 qu'apparaît le moteur B 20 de deux litres. Extrapolé du B 18 de l’Amazon, qui a été réalésé à 1986 cm3, il développe 90 ch SAE en version normale (B 20A) et 118 ch (B 20B) avec deux carburateurs SU. Une variante luxueuse, dotée en série de la sellerie cuir, est également lancée. Baptisée 142 GL (Grand Luxe), cette voiture est uniquement disponible en deux portes. Equipée du moteur B 20 E à injection électronique Bosch D-Jetronic (également monté sur la P 1800 E), qui offre 130 ch à 6000 tr/mn, elle abat le 0 à 100 km/h en 10,5 secondes. 


1973 Volvo 145

 

A partir de septembre 1969, toute la gamme 140 est équipée d’appuis-tête, trois ceintures de sécurité à l’arrière, le dégivrage électrique ainsi que des feux de détresse. En accessoire, Volvo propose un siège permettant de transporter un bébé dos à la route sur le siège avant, de même qu’un siège pour la banquette arrière. En septembre 1971, les nouveaux modèles se reconnaissent par leurs poignées de porte encastrées. Ils sont désormais montés en pneus radiaux.


1974 Volvo 144

 

Pour satisfaire aux normes mises en place aux Etats-Unis, les Volvo 140 reçoivent en 1974 des pare-chocs sécuritaires, qui sont montés sur amortisseurs à absorption d’énergie. Ils ont pour effet de faire augmenter la longueur hors-tout de 14 cm (4.84 m).C’est ainsi que s’éteindra, à l’automne de cette même année, cette génération, qui s’effacera au profit des Volvo  gamme 200 : 242, 244 et 245. Au total, 412 986 Volvo 142, 523 808 Volvo 144 et 268 317 Volvo 145 ont été produites.