Vauxhall Cresta PA (1957-1962)

1962 Vauxhall Cresta

 

Publié par Philippe Baron le 24 juin 2014.

 

Née  vers  la  fin  des  années  1950, la Vauxhall Cresta PA fut l’une des  premières voitures européennes  à s’inscrire  dans  un mouvement  culturel,  dû  sans  aucun  doute  à son style d’inspiration  américaine.  Elle  remporta  un franc  succès  parmi les pionniers du rock’n’roll britannique, dont Don Lang, qui fit repeindre la sienne en rose en référence à la Cadillac du même ton d’Elvis Presley. Quant à la  Reine d’Angleterre Elisabeth II, son choix se porta sur la Cresta Estate, la très pratique version break.

 

1954 Vauxhall Cresta - Photo : pyntofmyld

 

Vauxhall, la marque fondatrice de l’industrie automobile britannique, était passée en 1925 sous le giron de General Motors. Elle se distinguait par l’honorable rapport qualité/prix de ses modèles. Le nom de Cresta apparut pour la première fois chez Vauxhall en 1954. Cette Cresta E partageait sa carrosserie avec celle d’une voiture  moins bien équipée, la Vauxhall Velox. En 1957, la Cresta cède à l’engouement des années 50 pour la dernière mode américaine. Les lignes de son design viennent tout droit du bureau de style GM, avec ses signes particuliers comme les projecteurs sous visières, la généreuse calandre chromée, le toit panoramique spectaculaire et à l’arrière, les gigantesques feux en forme de tuyères dominés de légers ailerons incorporant les clignotants.

 

1959 Vauxhall Velox PA - Photo : Richard 007

 

Considérée comme modestement équipée, la Vauxhall Velox reçoit tout de même des accoudoirs aux quatre portières, deux avertisseurs ou encore des essuie-glaces à deux vitesses. La Vauxhall Cresta surenchérit avec la montre électrique, le lave-glace et l’allume cigare. Toutes les Cresta PA sont des berlines quatre portes et l’unique variation est le break Estate de 1959 dont la fabrication était confiée à Friary Motors de Basingstoke dans le Hampshire. Ce modèle choisi par la reine Elisabeth était une conversion ayant réussi à préserver les ailettes à l’arrière, car la partie rallongée avait été calée entre ces dernières.

 

 

Sous le capot, le moteur original était un 6-cylindres en ligne culbuté de 2 262 cm3 et 83.6 ch qui permettait d’atteindre sans peine 145 km/h. En 1961, ce moteur est remplacé par un 2 651 cm3 de 95 ch à 4 600 tr/mn. L’embrayage était à commande hydraulique avec une boîte de vitesses à trois rapports entièrement synchronisés. En 1960, seront proposés en option le servofrein et une transmission automatique Hydramatic. Les freins avant à disque seront disponibles à partir d’octobre 1961.

 

1962 Vauxhall Cresta

 

La Vauxhall Cresta PA remporta un franc succès parmi les adeptes du mouvement des Teddy Boys constitué de jeunes anglais portant des vêtements d'inspiration édouardienne. Cette mode se répandit très vite à travers le Royaume-Uni et fut dès ses débuts associée au rock'n'roll. Une PA Cresta de 1960 apparaissait dans le clip ‘Ghost Town’ du groupe ska The Specials en 1981 dans lequel les membres du groupe portaient des vêtements style année 50. 

 

Scan : Michael IFHP97

 

Démodée avec son pare-brise panoramique et ses ailerons, la PA Cresta quitte les chaînes de production en 1962 après une fabrication de 81 841 exemplaires. Elle s’efface au profit de la PB bien conforme aux dernières tendances.

 

Scan Production Line : Colin Pickett
Photos : Pappa Dom
Photo : John Moncrieff
Photo : Robert Slade
1962 Vauxhall Cresta - Photos : Damian Sharples