Skoda Octavia 2 (2004-2013)

2009 Škoda Octavia RS

 

Publié par Philippe Baron le 7 juin 2014.

 

Auto la plus vendue de toute l’histoire de Skoda, l’Octavia est le premier modèle construit sous le contrôle de Volkswagen. Elle emprunte le nom d’une voiture apparue en 1959, désignée ainsi car huitième modèle de la lignée des voitures « populaires » de la marque tchèque. Après le succès de la première génération de 1996 aux 1 440 000 exemplaires produits, et avec une notoriété renforcée grâce à son titre de voiture officielle du Tour de France, Skoda lance l’Octavia 2 en juin 2004.

 

 

La seconde génération de la berline familiale tchèque est basée sur la plate-forme du monospace VW Touran, de la Golf V et de l’Audi A3. Esthétiquement, l’Octavia confirme son identité visuelle en conservant la ligne de sa devancière, associée à la large calandre de la Superb. La présentation intérieure de cette berline cinq places est soignée et fonctionnelle. Le coffre fait forte impression avec un volume de 560 litres banquette en place. L’ancienne génération fait de la résistance et continuera d’être produite sous le nom d’Octavia Tour avec une gamme simplifiée jusqu’en novembre 2010.

 

2004 Škoda Octavia

 

Le break Combi avec son coffre de 1 630 litres est présenté au Mondial de Paris 2004 puis commercialisé dans la foulée. Pour les deux véhicules, la version de base S reçoit quatre airbags, l’ABS, la climatisation manuelle et un autoradio CD. La version Ambiante propose deux airbags supplémentaires, la climatisation automatique et le régulateur de vitesse. La version Confort ajoute les jantes alliage, les radars avant et arrière, tandis que la version Elegance offre une sellerie mixte cuir/tissu, sièges chauffants et jantes de 16 pouces. Enfin, la version haut de gamme Praha se pare d’une sellerie cuir, du châssis sport, de jantes de 17 pouces, de phares au xénon et d’un chargeur six CD.

 

2004 Škoda Octavia Combi

 

Côté motorisation, la gamme essence débute avec le 1.6 litre de 102 ch, suivi du 1.6 litre FSI de 115 ch et du 2.0 FSI de 150 ch. Les versions diesel TDI débutent avec le 1.9 litre TDI de 105 ch, suivi par le 2.0 TDI de 140 ch, avec une boîte DSG proposée sur les deux  modèles. En avril 2005, la version 4x4 du Combi vient rejoindre la gamme. Elle est disponible en deux finitions, base et Morzine, et est uniquement motorisée par le TDI 105. Pour 2006, c’est au tour de l’Octavia RS de faire son apparition. Cette déclinaison sportive reprend le moteur de la Golf GTI, un quatre-cylindres turbo essence de 200 ch ou le TDI 170 ch. Sa dotation privilégiée est un aileron, des boucliers plus enveloppants, des baguettes de protection de carrosserie peintes, un pédalier perforé et une peinture métallisée.

 

2007 Škoda Octavia Scout

 

Produite en République tchèque à Mlada Boleslav mais aussi en Chine, l’Octavia continue de séduire et reçoit début 2007 le renfort d’une version surélevée de 40 mm, mi- break mi- tout-terrain, quatre roues motrices, nommée Scout, et qui est uniquement motorisée par le 2.0 TDI de 136 ch. Ce modèle aura un grand succès dans les régions montagneuses. A mi- carrière, l’Octavia connait un restylage à l’hiver 2008 en adoptant une nouvelle calandre et de nouvelles optiques. Elle adopte le 1,4 TSi 122 ch de la Golf en remplacement du 1.6 FSI. Au Salon de Genève 2009, Skoda dévoile l’Octavia Greenline, berline ou break, avec un bloc 1.6 TDI 110 ch, une motorisation inédite accouplée à une boite mécanique à 6 rapports. 

 

2009 Škoda Octavia GreenLine

 

La deuxième génération d’Octavia termine sa carrière à succès en 2013 en atteignant 2.49 millions de véhicules produits, avec de fortes ventes dans les marchés émergents, Europe Centrale, Europe de l’Est et région Asie-Pacifique en tête. La troisième génération d’Octavia est présentée en décembre 2012 et commercialisée en mars 2013. 

 

2008 Škoda Octavia
2009 Škoda Octavia RS Combi