Saab 9-X-Air Concept (2008)

 

Publié par Philippe Baron le 9 août 2014.

 

Après le concept 9-X-BioHybrid exposé au Salon de Genève 2008, Saab présente quelques mois plus tard sa variante découvrable au Mondial de Paris. Le prototype 9-X Air dévoile l’aspect que pourrait prendre un futur cabriolet selon Saab. Il présente un style de toit unique, le « Canopy Top » – brevet déposé – et le style ramassé d’une voiture de sport, avec la possibilité de transporter quatre personnes. 

 

2008 Saab 9-X-BioHybrid Concept

 

Communiqué de presse Saab lors de la première mondiale du concept 9-X-Air :

 

Rompant avec le style du cabriolet classique, la carrosserie du 9-X Air incorpore d'importants montants de custode arrière qui se recourbent vers l'avant pour accueillir le toit pliant Canopy Top. Ils supportent aussi une élégante partie vitrée enveloppante, comprenant une lunette arrière indépendante montée en retrait. Le designer Anthony Lo et son équipe sont parvenus à ce résultat tout en conservant le côté pratique « quatre saisons, quatre places » inauguré par Saab quand il présenta son premier prototype de cabriolet au Salon de Francfort il y a exactement 25 ans. 

 

 

Toit en place ou retiré, le 9-X Air a belle allure. Avec le toit-auvent retiré et la lunette arrière remontée, les passagers peuvent jouir du plein-air sans être gênés par le vent. Toit en place, le 9-X Air s’impose comme un véritable coupé, avec un design harmonieux qui renonce à l‘allure classique du classique cabriolet quatre places. Conçu en parallèle avec le prototype Saab 9-X BioHybrid, le 9-X Air partage avec lui son élégante partie avant, ainsi que sa motorisation à haut rendement. Le petit moteur 1,4 litre Saab BioPower associe toute une série de progrès pour des performances plus responsables : rightsizing, suralimentation, utilisation de biocarburant et technologie hybride. Quand il fonctionne à l’E85 (85% bioéthanol, 15% essence), le moteur propose la sportive puissance de 200 ch (147 kW), et permet de franchir le zéro à 100 km/h en  8,1 secondes, avec des émissions prévues de seulement 107 g/km de CO2 en cycle mixte. Du point de vue de l’impact sur l’environnement, l’utilisation de l’E85 se montre bien plus intéressante que celle de l’essence.

 

 

Les formes sobres et modelées de la carrosserie du Saab 9-X Air sont une interprétation contemporaine de l’esprit du design Saab, marqué par la Scandinavie et par son passé aéronautique. L’allure résolue du prototype, avec des porte-à-faux réduits à l'avant et à l'arrière, reçoit l’appoint de la ligne simple et enveloppante du vitrage, des surfaces douces et nettes de la carrosserie et de l’éclairage décliné sur le thème du « bloc de glace ». Le style extérieur est marqué par les imposants montants arrière, véritables « tourelles » qui constituent le support arrière pour l’original toit Canopy Top, un toit électrique se repliant à plat selon le principe du toit Targa. Cette innovation dans le monde du cabriolet, qui se démarque du toit escamotable ou de la capote repliable, fait l'objet d'un dépôt de brevet de Saab.

 

 

Le toit Canopy Top est en tissu, plutôt qu’en métal, pour gagner du poids et de la place. Sa manœuvre est totalement automatique. Il se replie naturellement en trois petites parties sous un capot dans le tablier arrière. La lunette arrière entre les tourelles se rétracte automatiquement sur le dessous du capot pour permettre le rangement du Canopy Top. L'écran reprend ensuite sa place pour constituer un entourage vitré complet de l’habitacle en mode toit ouvert. Cette ceinture vitrée couplée à l’efficace déflecteur monté sur le montant supérieur de la baie de pare-brise, permet aux passagers de jouir d’un grand confort. Elle réduit le vent, les courants d’air arrière, et supprime le recours à un filet anti-remous. Scinder la lunette arrière du toit pliant a également permis de monter une partie vitrée plus importante que cela n’aurait été possible avec une capote avec lunette intégrée.

 

 

Dans une autre rupture avec les habitudes, le Saab 9-X Air se passe de couvercle de malle. Au lieu de cela, un grand compartiment de rangement, assez grand pour accueillir deux sacs de golf, coulisse depuis le soubassement sous le bandeau lumineux arrière. Pour gagner du poids, il est actionné par ressort, sans aucune assistance électrique, et coulisse sur des galets. Quand le tiroir est ouvert, il révèle un compartiment séparé pour ranger des objets plus petits. À l'intérieur, le Saab 9-X Air innove avec son concept de cockpit axé sur la conduite et sa connectivité transparente pour les appareils nomades, tous deux découverts en premier sur le Saab 9-X BioHybrid. 

 

 

La zone d’information du conducteur s’étend jusqu’au-dessus de la contreporte. C'est une nouvelle version du cockpit Saab classiquement orienté conducteur, qui évite de recourir à la console centrale ancrée sur le plancher. La zone est une surface plate en arc de cercle, au sein de laquelle est incluse une rangée de cinq écrans de visualisation. Leurs indications apparaissent en trois dimensions avec un éclairage vert, et ils comprennent également un écran d'info-divertissement et un écran de contrôle dans la porte du conducteur. En coopération avec Sony Ericsson, le Saab 9-X Air et sa jumelle à hayon présentent également des possibilités pour connectivité sans fil (Bluetooth) avec un ou plusieurs appareils nomades (téléphones portables, assistants personnels, etc.). L’interface de la voiture permet la diffusion continue de données, des fonctions de navigation par satellite et de divertissement. Tout est automatiquement transféré au véhicule et l’appareil peut rester dans la poche de son propriétaire. Plus le dispositif est évolué et plus nombreuses sont les fonctions pouvant être utilisées dans le véhicule. Le même appareil peut aussi être programmé pour verrouiller à distance le véhicule, lever ou abaisser le Canopy Top, ou même changer à distance les préréglages de la voiture. Le Saab 9-X Air rend superflues la clef ou la télécommande du véhicule.

 

 

Le Saab 9-X Air a été créé par une équipe placée sous la direction d’Anthony Lo, Directeur du Design avancé de General Motors Europe, en coopération avec le Centre Saab de Suède. « Comme dans le concept Saab 9-X BioHybrid, tout dans cette voiture tourne autour de l’efficacité, que cela soit celle du design ou celle des performances, et la démarche s’applique aussi au Canopy Top, » révèle Anthony Lo. « Ce dernier nous a permis de gagner du poids et de la place, et il nous a également donné la liberté de faire évoluer le design du cabriolet dans un style très Saab. »