1906 Schneider P2 – Premier Autobus Parisien

 

A Paris au début du XXe siècle, l’idée de remplacer la cavalerie par un omnibus automobile devient de plus en plus pressante pour la Compagnie Générale des Omnibus. La CGO décide donc lors du Salon Automobile de Paris de décembre 1905 d’organiser un concours ouvert à tous les constructeurs de l’époque. Neufs marques, dont De Dion, Peugeot, Schneider et Delahaye vont devoir faire leurs preuves sur une ligne éphémère entre la Bourse et le Grand Palais où se tient le salon. Finalement, la CGO tranche pour le Schneider P2 et passe une commande de 90 véhicules dont les 12 premiers sont livrés en mai 1906. A peine 6 ans plus tard, le 12 janvier 1913, le dernier omnibus hippomobile de Paris quittait définitivement le pavé de la ligne Saint-Sulpice La-Villette.

 

1937 Salmson S4-DA

Photo : LRM

Siva Edwardian (1969-1976)

 

Créée en 1969 par Neville Trickett, la société britannique Siva basée à Blandford Forum dans le Dorset dessine des pastiches d’automobiles de l’époque edwardienne, pouvant être assemblés sur une base antédiluvienne de Ford Popular. La Siva Edwardian, produite à une centaine d’exemplaires entre 1969 et 1976,  a connu un succès inattendu en apparaissant sous le nom de Bessie dans dix épisodes de la série Doctor Who.

 

Spectre R42 (1996-1997)

 

Présentée au London Motor Show 1994, la Spectre R42 est une réinterprétation moderne de la Ford GT 40. Dessinée par Ray Christopher, le créateur de la petite entité britannique Spectre Supersport Ltd., la R42 est animée par un V8 de 4.6 l d’origine Ford développant 350 ch. Par manque de moyens et d’image de marque, seuls 23 exemplaires seront produits de 1996 à 1997.

 

Sovam (1965-1968)

 

Spécialisée dans la fabrication de camions magasins, la Sovam (SOciété des Véhicules André Morin) crée la surprise en présentant au Salon de l’automobile de Paris 1965 une petite voiture de sport construite sur la base d'un châssis de Renault 4. Réalisée par André Morin et le maquettiste Jacques Durand, la Sovam reçoit une carrosserie en polyester et un moteur de 850 cm3 ou de 1 100 cm3. En 1967, est proposé le 1 255 cm3 de la Renault 8 Gordini. Ce bloc, développant 103 ch et accolé à une boîte à 5 rapports, permet à la petite Sovam d'atteindre 195 Km/h. Ce modèle sera récompensé par le grand prix de l'art et de l'industrie automobile. Souffrant d’un manque d'image face aux Matra et Alpine aux performances sportives médiatisées, la Sovam quitte la scène automobile en 1968 avec une production de seulement 160 modèles. La société Sovam se concentre alors sur la fabrication de produits destinés aux aéroports comme des passerelles roulantes et des véhicules spécifiques. 

 

Photo : André Bianco
Photos : Pedro a. Dúcar

1959 Studebaker Transtar Factory 4x4 NAPCO