Rolls-Royce Silver Wraith (1946-1959)

1954 Rolls-Royce Silver Wraith Touring Limousine - Photo : Jeremy Cliff

 

Publié par Philippe Baron le 18 février 2015.

 

Première Rolls-Royce à être présentée au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, la Silver Wraith est l’évolution de l’éphémère Wraith dont la carrière fut stoppée dès le début du conflit. La Silver Wraith perpétuait la tradition chère à Rolls-Royce constituant à ne livrer que le châssis en laissant au client le soin de trouver le carrossier de son choix, ce qui explique la grande variété des modèles Silver Wraith.

 

1949 Rolls-Royce Silver Wraith Hooper - Photos : Barrett-Jackson

 

Après la Seconde Guerre mondiale, de nombreux constructeurs automobiles cèdent au progrès et construisent leurs voitures selon le principe de la carrosserie autoporteuse, mais Rolls-Royce reste fidèle aux procédés traditionnels. La Silver Wraith est donc basée comme par le passé sur un châssis imposant car c’est la seule façon de permettre aux clients de faire réaliser des carrosseries personnalisées.

 

1950 Rolls-Royce Silver Wraith H.J Mulliner - Photos : Conceptcarz

 

Produite à l’usine de Crewe dès 1946, La Rolls-Royce Silver Wraith repose sur un châssis dont l’empattement de 3,22 m est celui de la Rolls-Royce Wraith d'avant-guerre avec une suspension avant indépendante à ressorts hélicoïdaux et une suspension arrière à ressorts semi-elliptiques et essieu moteur. Le moteur est lui aussi basé sur la Wraith, mais avec une nouvelle culasse avec soupapes d'admission en tête et soupapes d'échappement latérales, pour une cylindrée initiale de 4 257 cm3. Le système de freinage est un système hybride avec des freins hydrauliques à l'avant et mécaniques à l'arrière, utilisant le servo mécanique des voitures d'avant-guerre, breveté par Hispano-Suiza et construit sous licence Rolls-Royce.

 

Rolls-Royce Silver Wraith Limousine par Hooper - Photos : Bonhams

 

Rolls-Royce n’ayant jamais communiqué les chiffres, la puissance de ses moteurs reste toujours inconnue. En 1951, la cylindrée du 6-cylindres en ligne est portée à 4 566 cm3. Initialement, seule une boîte de vitesses manuelle à quatre vitesses était offerte, mais elle fut complétée par une option de vitesse automatique de General Motors à partir de 1952. Puis, en 1954, Rolls-Royce propose une alternative avec un empattement long de 3.37 m, qui constituera près d’un tiers de tous les modèles Silver Wraith. La cylindrée du moteur est alors à nouveau revue pour ces modèles à 4 887 cm3, ce qui  permet à la luxueuse voiture d'atteindre les 140 km/h toujours dans le confort, le silence et l'intimité de son habitacle. En 1956, la direction assistée est proposée en option.

 

1948 Rolls-Royce Silver Wraith Sedanca de Ville by Mulliner - Photos : Robin Adams, RM Auctions

 

Dans la tradition des voitures carrossées sur commande de l’avant-guerre, la Silver Wraith était offerte en tant que « châssis nu,” pour pouvoir recevoir des carrosseries sur commande réalisées par les carrossiers les plus respectés de la profession. Parmi la variété innombrable de carrosseries, la plupart avaient des formes de limousines classiques. Pour les clients qui souhaitaient acheter le véhicule déjà carrossé, le fabricant proposait la carrosserie de la Bentley Mark VI. A cette époque, Rolls-Royce offrait, et ce pour la première fois, une voiture complète avec une carrosserie d’usine qui était la Silver Dawn. La Silver Wraith fut la dernière Rolls-Royce vendue sans carrosserie, car le nombre de sociétés capables de réaliser ce travail était rapidement décroissant.

 

1956 Rolls-Royce Silver Wraith 4.9-Litre LWB ‘Perspex Top’ Saloon Hooper & Co - Photos : Bonhams

 

Pendant ses deux premières années d’existence, la voiture ne fut proposée qu’à l’exportation, sa mise en vente en Grande-Bretagne ne vint qu’en 1948.La Silver Wraith montre bien pourquoi le nom de Rolls-Royce était devenu synonyme d’élitisme. Bien qu’elle ait été produite sur une période de treize ans jusqu’en 1959, seuls 1 883 exemplaires de la Silver Wraith virent le jour. 

 

1952 Rolls Royce Silver Wraith par Hooper - Photos : Artcurial
1947 Rolls-Royce Silver Wraith Drophead Coupé par Franay - Photos : RM Auctions
1955 Rolls-Royce Silver Wraith Touring Limousine par Hooper - Photos : Hugh Hamilton, RM Auctions
1954 Rolls-Royce Silver Wraith Vignale
Photos : Bonhams
1953 Rolls-Royce Silver Wraith LWB Limousine by H.J. Mulliner - Photos : RM Auctions