Rolls-Royce Phantom V (1959-1968)

 

Publié par Philippe Baron le 10 septembre 2013.

 

Présentée en 1959, la nouvelle limousine à empattement long de Rolls-Royce, la Phantom V, remplace à la fois la Phantom IV et la Silver Wraith. Voiture aux dimensions impressionnantes, et à la finition exemplaire, elle est réservée aux têtes couronnées, aux chefs d'état et aux célébrités des années soixante. La plus mythique des Phantom V est, sans aucun doute, celle de John Lennon au traitement psychédélique exécuté par l’artiste Steve Weaver en 1967 en s’inspirant d’une roulotte de romanichels récemment acquise par le chanteur des Beatles.

 

La légendaire Rolls-Royce Phantom V de John Lennon

 

La nouvelle Phantom, construite sur un châssis de Silver Cloud II profondément modifié et renforcé, mesure 6 mètres de long et permet aux carrossiers de réaliser des carrosseries aux lignes agréables, combinant confort et habitabilité avec un coffre généreux. Elle partage avec la Silver Cloud II le V8 ouvert à 90° de 6.2 litres de cylindrée, un moteur étudié par General Motors. Un rapport de pont assez bas lui permet d'afficher des accélérations équivalentes à celles des autres Rolls-Royce, même si sa vitesse maximale de plus de 160 m/h est un peu inférieure.

 

1962 James Young Edition Rolls Royce Phantom V - Photo : Broward Limousine
1962 James Young Edition Rolls Royce Phantom V - Photo : Broward Limousine

 

Le dessin de Park Ward ne subit pratiquement aucune modification jusqu'à l'arrivée des Silver Cloud III et Bentley S3 à l'automne 1962, quand la Phantom reçoit les mêmes doubles phares que celles-ci et un nouveau dessin de sa partie supérieure. La Phantom V sera produite en 516 exemplaires jusqu’en 1968 avant de céder sa place à la Phantom VI.

 

1963 Rolls-Royce Phantom V limousine - Photos : Bonhams
1966 Rolls-Royce Phantom V James Young - Photo : Gooding & Company
1963 Rolls-Royce Phantom V - The San Diego Collection
Photos : V12 GT