Renault Vel Satis (2001-2009)

Renault Vel Satis (2001–05)

 

Publié par Philippe Baron le 24 août 2014.

 

Réalisé en 1998 pour fêter le centième anniversaire de la naissance de Renault, le concept-car Vel Satis inaugurait la nouvelle identité visuelle de la marque. Dévoilée au Salon de Genève en 2001, la version de série diffère mais montre que Renault est allé très loin dans sa logique de « créateur d’automobiles » en abordant le thème de « voiture à vivre ».

 

1998 Renault Vel Satis Concept - Photo : Patrick Sautelet.

 

Produite en France, à Sandouville, la Vel Satis, aussi spacieuse et confortable qu’anticonformiste, succède à la Safrane au sein de la gamme Renault. Son nom « Vel Satis » est l'acronyme de Vélocité et Satisfaction. Dotée d’une gamme de moteurs convaincants, la Vel Satis a tout pour réussir. Seul son style décalé, mis en œuvre par l’équipe du designer Patrick Le Quément, divise face au classicisme généralement recherché par les acheteurs de hauts de gamme.

 

Renault Vel Satis (2001–05)

 

L’équipement est copieux, et ce, dès la finition Expression : déverrouillage sans clé, climatisation gauche-droite avec booster à l’arrière, radio CD, 4 vitres électriques, allumage automatique des feux, capteur de pluie. La finition Privilège ajoute la sellerie cuir/alcantara, la radio 6 CD, les sièges électriques et chauffants, la synthèse de la parole, les radars de recul, les jantes alu 17 pouces. L’Initiale complète le tout avec les sièges en cuir à mémoire, les incrustations en bois, la navigation GPS, les jantes 18 pouces, les rideaux pare-soleil, etc. En option, subsistent le toit ouvrant électrique, les vitres feuilletées et l’airbag latéral arrière.

 

Renault Vel Satis (2001–05)

 

Très évolué, le châssis possède, par exemple, un train arrière doté de pas moins de 18 articulations. La suspension atteint un confort rare, sans pour autant prendre du roulis en virage. La sécurité est aussi un des points forts de la Vel Satis, qui a obtenu un résultat de 5 étoiles au test EuroNCAP, avec 6 airbags (dont les rideaux), le contrôle de stabilité, l’ABS avec répartiteur et freinage d’urgence, etc. Un système de surveillance de la pression des pneus est monté en série. Les innovations touchent aussi des organes comme le frein à main qui devient complétement automatique dès que la voiture s’arrête ou le régulateur de vitesse capable de détecter les véhicules qui précèdent.

 

Renault Vel Satis ('2005–09)

 

En matière de motorisation, l’offre est large de deux moteurs essence (2.0 turbo 165 ch et V6 3.5 245 ch) et de trois diesels (2.2 dCi 115 ch ou 150 ch, et V6 3.0 dCi 180 ch). Ce moteur, d’origine Isuzu et qui est aussi présent sous le capot de la Saab 9.5, possède une rampe commune, 24 soupapes et un turbo à géométrie variable. Les boîtes sont mécaniques à 6 vitesses, les deux V6 étant obligatoirement couplées à des boîtes automatiques Proactive à 5 vitesses.

 

 

En avril 2005, Renault tente de relancer les ventes de la Vel Satis qui peine à séduire avec un très léger restylage. A l’extérieur, la calandre reçoit des ailettes horizontales et un jonc chromé. Le bouclier intègre une prise d’air plus importante et les phares ont été subtilement modifiés. A l’arrière, les feux arborent un traitement cristal.  A l’intérieur, le tableau de bord comprend des fonds de compteurs et des aiguilles inspirés du monde de l’horlogerie. L’ambiance générale est plus chaleureuse grâce à l’utilisation d’érable moucheté et d’aulne, de selleries claires ou très foncées. 

 

 

Sous le capot, le 4-cylindres 2,0 T grimpe à 170 ch tout en satisfaisant aux normes antipollution Euro 4. Le diesel 2.2 dCi est décliné en trois versions : 115 et 150 ch (normes Euro 3) et une nouvelle version 140 ch avec filtre à particules.

 

 

Renault, étant le partenaire officiel du Festival de Cannes, la Vel Satis a été utilisée pour transporter les stars aux marches du Palais des congrès. Elle a également été retenue par le président de la République, Nicolas Sarkozy, dans une version blindée, rallongée de plusieurs centimètres et dotée d'un équipement intérieur enrichi. La Vel Satis restera néanmoins un échec commercial pour le constructeur en raison essentiellement de son style atypique. Sa production est arrêtée le 12 novembre 2009, après avoir été fabriquée à 62 201 exemplaires.