Renault AX (1908-1914)

1910 Renault AX Tourer - Photo : Bonhams

 

Publié par Philippe Baron le 10 août 2013.

 

De Dion construisit son premier bicylindre en 1903. Très vite, ce type de moteur prévalut sur le monocylindre pour la plupart des voitures légères. L’une des bicylindres parmi les plus connues fut la Renault. Construite de 1904 à 1914, elle reçut diverses désignations dont l’AX (1908-1914) qui représenta le plus gros contingent. Ses deux cylindres étaient fondus en un seul bloc et montés sur un carter en aluminium sous le célèbre capot « alligator » avec un radiateur placé derrière le moteur.

 

1908 Renault AX Phaeton - Photos : Artcurial

 

Par ailleurs, le groupe était classique avec des soupapes latérales d’un seul côté, un allumage par magnéto à haute tension, une transmission par arbre et des ressorts semi-elliptiques à l’avant comme à l’arrière. Sa fiabilité comme la relative souplesse de son moteur en firent un modèle à succès qui contribua beaucoup à l’ascension de Renault devenu le premier constructeur français en 1914.

 

 

Dès 1903, la gamme Renault s'enrichit d'une mécanique bicylindre mise au point par Louis Renault et déclinée en plusieurs cylindrées. L’année est marquée tragiquement par le décès de Marcel Renault sur la route lors de la course Paris-Madrid alors que son frère Louis arrive en tête à Bordeaux. Louis Renault recevra l’intégralité des parts de son frère Marcel dans «Renault Frères » après avoir convaincu Suzanne Davenay, compagne et légataire universelle de ce dernier, d’échanger ses parts de la Société contre une rente à vie.

 

 

En 1905 apparaît le Type AG, le premier à être équipé d'une version 1 060 cm3 de ce bicylindre. Ce modèle est rapidement populaire car adopté par la "Société des Automobiles de Place", compagnie de taxis dont, en 1914, les voitures seront utilisées pour transporter les troupes sur le front et devenir ainsi les fameux "Taxis de la Marne". Le Général Gallieni en réquisitionna 600 en circulation dans Paris pour transporter une partie des troupes qui livrèrent la Bataille de la Marne en septembre 1914.

 

 

Ce Type AG évolue et sa cylindrée augmente, et c'est le Type AX, lancé en 1908, qui hérite du bicylindre 1 060 cm3 d'une puissance fiscale de 8 chevaux et pouvant atteindre une vitesse comprise entre 49 et 71 km/h en troisième (prise directe). Surnommée la "deux-pattes", cette petite voiture rencontra un succès populaire important : on la considère comme la première Renault économique. Sa simplicité facilita la production en grande série, ce qui permit de limiter les coûts de fabrication.

 

 

Facile à conduire, l’AX est la première voiture Renault de grande diffusion. Conçue à l’origine comme une voiture à deux places, l’AX et ses descendantes furent carrossées en quatre places et leur moteur devint celui des célèbres taxis Renault. En 1909, c’était la marque de taxis la plus connue à Paris comme à Londres. Cette année-là, Louis Renault racheta les parts de son frère Fernand auquel la maladie interdisait une activité professionnelle et devint seul propriétaire de Renault Frères qui, dissoute, sera remplacée par la Société des Automobiles Louis Renault.