Pontiac Aztek (2000-2005)

 

Publié par Philippe Baron le 18 septembre 2013.

 

Avec l'Aztek, Pontiac, propriété de GM, anticipait en 2000 un segment de marché aujourd'hui en pleine expansion, le SUV. Le problème, c’est qu’en dépit de toutes ses qualités, l’Aztec fut  condamné à ne servir qu'une clientèle limitée. En effet, malgré sa sécurité, sa polyvalence et son équipement généreux, il fallait des consommateurs très spéciaux, voire courageux, pour acheter un Aztek et accepter d'être vus au volant de celui-ci.

 

 

Le Pontiac Aztek découle du concept-car du même nom qui fit une apparition assez positive en 1999 pour convaincre le constructeur à démarrer une production de série. Ce concept original mise sur la polyvalence, mêlant l'image d'un SUV de loisirs, l'habitabilité d'un monospace et la capacité de chargement d'un pick-up. La production de l'Aztek démarre en 2000 avec le slogan "Très probablement le véhicule le plus polyvalent sur la planète".

 

Longueur : 4 625 mm - Largeur : 1 872 mm - Hauteur : 1 694 mm

 

En dépit de son look ingrat qui a bien du mal à trouver son public, l'Aztek a pourtant beaucoup à offrir. Un système antipatinage est disponible, tout comme le service d'assistance OnStar, un affichage «tête haute» (projection des données sur le pare-brise), des roues de 16 pouces et même des sièges en cuir chauffants, indépendamment de la version choisie. L'habitacle se démarque par une foule d'espaces de rangement astucieux et même des compartiments réfrigérés et amovibles. Les aventuriers peuvent de plus faire installer chez leur concessionnaire un revêtement de sièges lavable ou encore une tente à arrimer sur le véhicule.

 

 

Le Pontiac Aztek est disponible avec le seul moteur General Motors V6 LA1 3,4 litres développant 185 ch. Il est également équipé d'une boîte automatique à 4 rapports et se décline soit en traction ou, en option, avec le système 4 roues motrices Versatrak. Produit dans l'usine d'assemblage de General Motors de Ramos Arizpe au Mexique, l’Aztek est commercialisé uniquement pour le marché nord-américain. Aux États-Unis et au Mexique, l'Aztek est le premier SUV vendu sous la marque Pontiac.

 

 

Prévu pour être produit jusqu'à 75 000 exemplaires par an, l'Aztec s'est stabilisé à moins de 28 000 unités durant ses meilleures années. Son total en fin de carrière sera de 119 625 véhicules produits. Son titre de gloire le plus connu est sa participation dans la série télévisée Breaking Bad (conduit par le personnage principal Walter White, joué par Bryan Cranston) mais également d'avoir été répertorié - souvent en pole position " dans tous les classements énumérant les voitures les plus laides au monde, que cela soit par le Times en 2007, le Daily Telegraph en 2008, ou l'hebdomadaire Der Spiegel en 2009.