Plymouth Belmont (1954)

Photo : Richard Owen

 

Publié par Philippe Baron le 1 septembre 2013.

 

Au Chicago Auto Show de 1954, la Chrysler Corporation présente un concept-car nommé Belmont pour sa division Plymouth. Sorti de l’imagination fertile de Virgil Exner, ce roadster 2-portes exhibe une carrosserie entièrement composée en fibre de verre manufacturée par Briggs. A l’époque, certains avançaient que la Belmont deviendrait une rivale des Chevrolet Corvette et Ford Thunderbird. Mais après le New York Autorama Show, une tournée d’une année à travers le pays et une apparition dans le film « Bundle of Joy », avec Eddie Fisher et Debbie Reynolds, la Belmont prit aussitôt sa retraite. Son image était déjà jugée dépassée pour être commercialisée par Plymouth.

 

 

Contrairement à d’autres concepts de l’époque, la Plymouth Belmont est un concept roulant. Faute de V8 chez Plymouth, Chrysler utilisa le V8 241 cubic inch de 150 ch de l’une de ses autres divisions : Dodge. Ce moteur était associé à une transmission Hy-Drive semi-automatic Plymouth. Malgré l’accueil chaleureux reçu pendant ses expositions, la Belmont ne connaîtra pas le chemin de la production. Le designer Virgil Exner qui s’était attaché à ce véhicule le conserva jusqu’en 1968. Puis la Belmont changea régulièrement de propriétaire. A l’origine, ce modèle unique était présenté dans une teinte bleu clair métallique mais lorsque Loren Tyron, son propriétaire en 1989, entreprit une complète restauration, il repeint la voiture en rouge. La Plymouth Belmont sera présentée à nouveau dans cette couleur en janvier 2014 lors de la vente aux enchères organisée par Barrett-Jackson dans le New Jersey.

 

Photos : Barrett-Jackson