Peugeot 407 (2004-2011)

2007 Peugeot 407

 

Piublié par Philippe Baron le 30 mars 2014.

 

Dotée d’une belle personnalité originale, la Peugeot 407 est commercialisée en avril 2004. Avec sa bouche grande ouverte prête à dévorer l’asphalte, ses grands yeux en amande et son profil racé, malgré un imposant porte-à-faux à l’avant, la remplaçante de la classique Peugeot 406 bouscule le segment par son style dynamique.

 


2004 Peugeot 407

 

L’appendice nasal de la 407 contribue à sa personnalité originale. Lié à de nouvelles normes de sécurité passive (choc piétons), cet imposant porte-à-faux avant arbore fièrement une bouche carnassière, taillée dans les pare-chocs. De la sorte, avec ses feux avant étirés, son pare-brise très incliné et son profil de coupé, la Peugeot 407 est aussi racée que la 406 était classique, et s’inscrit parmi les familiales plaisir.

 


 

La Peugeot 407 est dérivée du concept car 407 Elixir présenté en septembre 2003. Construite à Rennes-la-Janais et commercialisée en avril 2004, la berline de 4.68 m est suivie par l’’élégante version SW le mois de juin suivant, plus longue de 6 cm. Question dotation, la base Confort offre l’ABS, l’ESP, neuf airbags (dont un protège genoux), les rétroviseurs et vitres électriques, ainsi que la climatisation. L’Executive ajoute le lecteur CD, mais aussi les phares et essuie-glaces automatiques, tandis que l’’Executive Pack se charge de fournir le régulateur de vitesse et les sièges électriques. Les Sport et Sport Pack reprennent le même schéma avec des jantes de 17 pouces. La luxueuse finition Griffe est parée de cuir, de phares xénon, de vitres latérales feuilletées, et accueille un système hi-fi JBL. La SW, qui représente environ 30 % de la diffusion de la 407, est dotée en série d’un toit panoramique occultable électriquement par un volet.

 


2004 Peugeot 407 SW

 

Récupérant le train arrière multibras de la 406, la Peugeot 407 gagne surtout un essieu avant mariant doubles triangles superposés et pivots indépendants, une technique issue de la compétition (Supertourisme). Pour la motorisation, sont proposés trois quatre-cylindres bien connus : 1.8 l 116 ch 200 km/h, 2.0 l 136 ch 212 km/h, 2.2 l 160 ch 220 km/h et le V6 2.9 l 211 ch 235 km/h. En diesel, seuls les très récents moteurs HDi 1.6 l 110 ch 192 km/h et 2.0 l 136 ch 208 km/h sont proposés.

 


2005 Peugeot 407 Coupé Prologue

 

Présenté au salon de Genève 2005 sous la forme d’une étude de style, le coupé 407 Prologue préfigure, à quelques détails près, le modèle de série, non plus dessiné par Pininfarina mais par Gérard Welter directeur du centre de style Peugeot. Il est présenté officiellement en septembre 2005 au salon de Francfort. Les motorisations sont au nombre de quatre : les 4-cylindres 2.2 l 163 ch 219 km/h et 2.0 HDi 136 ch 156 km/h, les V6 3.0 l 211 ch 242 km/h essence et le 2.7 l HDi 204 ch 226 km/h.

 


2005 Peugeot 407 Coupé

 

En 2006, la gamme 407 accueille deux nouveaux moteurs diesel : un 4-cylindres 2.2 l HDi 222 km/h et le V6 2.7 l HDi déjà vu sous le capot du coupé pour une série spéciale baptisée Féline. Largement en tête du créneau des familiales en France, en 2007, avec 41 710 ventes, la Peugeot 407 s’offre un léger restylage qui ne modifie pas sa silhouette générale mais qui se reconnaît par une grille de calandre remplaçant les barres horizontales de sa devancière et de nouveaux feux arrière. Au niveau équipement, elle bénéficie d’un nouveau système télématique et de l’aide au stationnement à l’avant. Sur le plan technique, le 2.0 HDi gagne en puissance avec 140 ch.

 


 

En 2010, la remplaçante de la 407 est annoncée : la Peugeot 508 qui remplacera à la fois la 407 et la 607. Au total, 760 00 Peugeot 407 ont été produites.

 


2003 Peugeot Concept 407 Elixir