Peugeot 308 (2007-2013)

 

Publié par Philippe Baron le 21 avril 2014.

 

Présentée à la presse le 27 juin 2007 à Guebwiller en Alsace, la Peugeot 308 succède à la 307. La nouvelle compacte partage sa plate-forme avec la Citroën C4, mais aussi son usine, à Sochaux, le fief du constructeur au Lion. Elle brille par un comportement routier équilibré et dynamique et une impression d’espace procurée par la généreuse garde au toit. Berline en trois ou cinq portes, elle sera ensuite déclinée en break SW et en coupé-cabriolet CC.


 

Le style de la 308 reprend les codes stylistiques du concept car 907 avec des optiques allongées, le logo proéminent, ses lignes dynamiques et l'extrémité du capot plongeant vers l'avant inspiré de la F1. Ce design peut venir du fait qu'au moment de l'étude de la 907, l'équipe du style Peugeot dirigée par Gérard Welter travaillait en parallèle sur la 308. Le coefficient de traînée (Cx) est de 0,29 et le SCx de 0,67. La berline 5 portes mesure 4,28 m soit 7,4 cm de plus que la 307, elle est aussi plus large de 5 cm (1,82 m) mais moins haute (- 1,2 cm). L’empattement reste identique. Le volume du coffre varie de 430 à 1 400 litres une fois les sièges abaissés. Sur les versions haut de gamme, la grille d'aération de la bouche centrale est de couleur gris métallisé aux lamelles resserrées façon coupé 407.


 

En septembre 2007, la berline 5 portes est la première de la gamme à être commercialisée avant l’arrivée en décembre de la version 3 portes fabriquée à Mulhouse. L'équipement propose des innovations : AFIL, projecteurs bi-xénon directionnels, système de guidage satellite à disque dur et écran escamotable de 7’’, l'aide au stationnement avant ou bien le réglage lombaire des sièges avant (inclus dans le pack confort, de série à partir de la finition Premium Pack). 


 

Au lancement, les trois ‘essence’ proposés sont des moteurs Prince développés avec BMW. Deux blocs atmosphériques VTi de 1,4 litre 95 ch et 1,6 litre VTi 120 ch qui disposent d'une distribution à calage variable et un 1,6 litre turbocompressé THP de 150 ch, bientôt disponible en 175 ch. En 2011, le 1.6 THP passera de 150 à 156 ch et se dédoublera en une variante de 200 ch.


 

L’offre diesel se compose du 1.6 HDi 90 (filtre à particules en option) ou 110ch FAP, et du 2.0 HDi FAP 140 ch. La gamme dispose de la nouvelle boîte de vitesses robotisée (simple embrayage) à six rapports sur le 1.6 HDi FAP 110 ch, d'une boîte automatique à 6 rapports sur le 2.0 HDi FAP 140 ch et une boîte classique à 5 rapports sur le 1.6 HDi 90 ch, le 1.6 HDi FAP 110 ch est muni d'une boîte de vitesses manuelle à 5 ou 6 rapports et le 2.0 HDi 140 est muni d'une boîte de vitesses manuelle à 6 rapports.


 

En 2009, Peugeot commercialise une nouvelle version de sa 308 fonctionnant à l'E85 (mélange de 15 % d’essence sans plomb et de 85 % d’éthanol d’origine agricole) et qui bénéficie de l’exonération de malus écologique. Cette Peugeot 308 BioFlex est dotée du moteur 1.6 l délivrant 80 kW (110 ch). Ce moteur TU5JP4 a connu des modifications pour être compatible avec ce carburant alternatif : elles ont concerné le circuit de carburant et l’injection. Il est équipé d’un calculateur moteur spécifique gérant l’alimentation en fonction de la composition du carburant donnée par la sonde lambda. Le logiciel d’alerte de niveau minimum de carburant est aussi revu pour prendre en compte le carburant utilisé et gérer l’écart de consommation lié à la présence d’éthanol. La Peugeot 308 BioFlex dispose aussi des pneus à économie d’énergie Michelin Energy Saver (- 0,2 l/100 km) en 16 pouces. 


 

Présentée sous le nom de SW Prologue Concept au salon de Francfort en septembre 2007, la version définitive est commercialisée en avril 2008. Remplaçante de la 307 SW, elle garde le toit panoramique qui est même plus étendu de 27 %. Le coffre gagne 53 dm3 pour passer à 573 dm3 au total, modulable jusqu'à 1 736 dm³. La longueur de la 308 SW est supérieure à celle de la berline de 22 cm, soit 4,50 m. Son empattement est allongé de 10 cm (2 708 mm). La hauteur est inchangée, les 57 mm de plus étant uniquement dû aux barres de toit. Le Cx est de 0,314 et le SCx de 0,726. L'innovation de cette version est la possibilité d'accueillir 7 personnes au moyen de sièges indépendants et escamotables à l'arrière.


 

Après la berline et le break, la 308 enlève le haut en mars 2009 avec le coupé cabriolet. Lancé en 1.6 THP 150 ch et 2.0 HDi, le nouveau CC dispose d’arceaux extractibles par pyrotechnie qui se déploient en 175 ms en cas de situation de retournement, mais aussi d’un chauffant de nuque. La CC passe de coupé à cabriolet en 20 secondes en conservant 4 places. Le volume du coffre de 403 dm3 en configuration coupé, diminue à 226 dm3 une fois décapoté (contre 350 et 204 dm3 sur la 307 CC). Il reprend un bouclier avant inspiré du concept 308 RCZ et l'arrière est pourvu d'un extracteur dédoublé et d'un becquet. Cette déclinaison est plus longue : 4 400 mm, plus large (1 870 mm) et plus basse (1 420 mm) que la berline, son SCx est de 0,654 à 0,670 m2 selon la motorisation.


 

Le coupé RCZ, présenté sous le nom de 308 RCZ au salon de Francfort en septembre 2007 et bien que basé sur la plate-forme de la 308, est commercialisé en mars 2010 sous le nom unique de RCZ. Peugeot a tenu à le différencier et à ne pas l’inclure dans la gamme 308. Au début de l'année 2010, la version 3 portes de la 308 disparaît. En avril 2011, la 308 s’offre un restylage avec des optiques qui changent profondément la morphologie de la voiture, surtout lorsqu’elle est équipée des projecteurs xénon directionnels à fond titane en option. Le 1.6 HDi devient le e-HDI grâce à un « stop & start » de seconde génération. En boîte manuelle ou robotisée (à 6 vitesses dans les deux cas), cette version est équipée de pneus à ultra basse résistance au roulement et de menues astuces aérodynamiques, qui permettent de réduire les émissions de CO2.


 

Après environ 1 400 000 exemplaires produits, la Peugeot 308 de 2007 laisse sa place à la nouvelle 308 dont la présentation est programmée pour le Salon de Francfort 2013. En vertu des nouvelles règles qui régissent les appellations de la marque, la 308 sera la première Peugeot à conserver son matricule lors de son remplacement.