Peugeot 1007 (2005-2009)

 

Publié par Philippe Baron le 24 mai 2015.

 

Lancée en mars 2005, la Peugeot 1007, première voiture de série de Peugeot à utiliser le double zéro central, est surtout la première voiture au monde à disposer de deux portières avant coulissantes électriques. Cette petite monospace citadine, totalement décalée, d’une hauteur inhabituelle, se démarque par sa conception sans équivalent sur le marché.

 

 

Dérivée du concept car Sésame dessiné par Pininfarina, la Peugeot 1007 est une offre à part du constructeur, développée pour une cible jeune qui aime les objets tendance mais aussi pour une clientèle à la recherche d’un accès à bord aisé. Les portières coulissantes électriques, qui distinguent le véhicule, ont été conçues par l’équipementier américain Delphi. De plus, l’habitacle de la 1007 distille une sensation d’espace unique pour un modèle de cette dimension (3.73 m). La hauteur importante (1.62 m), confirmée par la garde au toit à l’avant comme à l’arrière, y contribue largement. Les deux passagers arrière disposent de sièges séparés coulissant (sur 23 cm), dont le dossier s’incline pour davantage de confort. Rabattables, ils permettent aussi au coffre de passer de 178 à 1 048 dm3. Et pour ceux qui souhaitent transporter des objets longs, le dossier du passager avant se rabat. Au volant, le conducteur jouit d’une bonne visibilité et d’une excellente position de conduite, grâce aux réglages du siège (hauteur) et de la colonne de direction (hauteur et profondeur).

 

2002 Peugeot Sésame Concept

 

Elaborée sur la plate-forme de la Citroën C2, la Peugeot 1007 en reprend les éléments mécaniques, les moteurs, mais également les trains roulants, néanmoins revus et améliorés par Peugeot pour contrebalancer le centre de gravité plus haut. Sous le court capot, le client dispose au choix de trois motorisations : deux essence : 1.4 l de 75 ch et 1.6 l de 110 ch, ce dernier n’étant disponible qu’avec la boîte robotisée 2Tronic (elle permet deux modes de passage des vitesses : l’un entièrement automatisé, qui supprime les passages manuels au profit d’une conduite «libérée», l’autre, séquentiel, qui favorise les passages manuels, par action sur le levier de vitesse ou sur les palettes sous le volant), et un petit 1.4 l diesel HDi développant 70 ch.

 

 

En matière d’équipement, la Peugeot 1007 reçoit en série l’ABS, l’ESP, huit airbags et, bien sûr, la condamnation centralisée par télécommande. Cinq finitions composent la gamme : Vitamine, Dolce, Dolce Pack, Sporty et Sporty Pack. La climatisation fait son apparition à partir des versions Dolce. A noter que Peugeot a doté la 1007 d’un système astucieux pour modifier la tonalité de l’habitacle, baptisé Caméléo. Des kits (de l’ordre de 250 € chacun) comprenant coussins et dossiers de sièges, tapis de planche de bord, garnitures intérieures de portières et contours d’aérateurs, permettent de changer d’ambiance en fonction de son humeur, de ses envies ou de la mode. L'intérieur Caméléo, disponible en douze coloris, se change « en un quart d'heure montre en main », avec dix-huit pièces personnalisées.

 

 

Malgré ses innovations et ses qualités, la Peugeot 1007 a bien du mal à s’imposer en France où en 2007 elle n’est produite qu’au rythme de cent voitures par jour, exclusivement à l’usine de Poissy. Elle souffre sans doute d’un prix de vente trop élevé pour une petite citadine (de 13 800 à 17 550 €). La gamme évolue tout de même avec l’arrivée d’une nouvelle version essence (1.4 l 16v/90 ch). D’autre part, le moteur 1.6 l essence de 110 ch peut désormais être associé à une boîte de vitesse mécanique. Mais en 2009 avec seulement 120 000 exemplaires vendus en quatre ans, la 1007 est un échec commercial pour Peugeot qui prématurément met fin à sa production sans envisager de reprendre le concept.

 

2005 Peugeot 1007 RC Concept

 

Une version RC avec moteur 1,6 litre porté à 140 ch n'a finalement jamais vu le jour. Peugeot s'est contenté de commercialiser une 1007 RC-Line, qui reprend le 1,6 litre essence 110 ch avec une boîte manuelle 5 rapports et 2-Tronic pour certains pays comme l'Allemagne et ajoute l’ensemble des garnissages et décorations de caisses de la 1007 RC présentée au Mondial de l'automobile de Paris 2006.