Panoz AIV (1996-2000)

1998 Panoz Roadster AIV - Photos : Cloud 9 Classics

 

Publié par Philippe Baron le 2 juillet 2014.

 

En 1992, Panoz reprend le concept de la Lotus Seven sur un roadster glamour à l’allure atypique. Courte, trapue et large, avec ses roues repoussées au maximum vers l’extérieur de la carrosserie, la Panoz est dessinée par Freeman Thomson, habitué aux voitures originales puisqu’auteur de la Volkswagen New Beetle. En 1996, l’évolution est l’AIV Roadster dont le nom, Aluminium Intensive Vehicle, indique qu’il est constitué intensivement d'aluminium.

 

 

Installé avec sa famille en Irlande depuis 1969, Donald Panoz, d’origine italo-américaine, a fait fortune avec Elan Pharmaceutics, notamment grâce au patch anti-tabac. En 1988, son fils Danny est recruté chez TMC. La Thompson Motor Company fabrique des kits cars inspirés par la Lotus Seven. Son modèle, la Costin, a été conçue comme son nom l’indique par Frank Costin, un des cofondateurs de Marcos. La petite entreprise étant en difficultés financières, Panoz décide de la racheter, en restant fidèle à la philosophie de base du « Light is Right » initiée par Colin Chapman, dont Frank Costin était aussi le disciple.

 

 

La nouvelle société Panoz Automotive Development Company composée d’ingénieurs de TMC s’installe dès sa création en 1989 en Géorgie près d’Atlanta. Le premier prototype est dévoilé l’année suivante. Le châssis est celui de la Costin mais, exit le petit 1.6 l Ford, la mécanique utilisée est le rugissant « big block » V8 de 5 litres de la Mustang contemporaine, accompagné d’une boîte à cinq rapports et de roues motrices arrière. Son look inédit est signé Freeman Thomas (auteur par la suite du style des Volkswagen New Beetle, Audi TT et Chrysler Pacifica). Pour le deuxième prototype en 1991, Danny Panoz développe un procédé inédit, issu de l’aéronautique, pour former des panneaux de carrosserie ultralégers. La production commence réellement en 1992, avec un châssis tubulaire différent de celui de la TMC Costin. Les gros pneus et la suspension sportive permettent une excellente tenue de route. Jusqu’en 1995, 44 Roadsters seront produits dont un exemplaire couleur champagne pour le père de Danny et un vert foncé pour sa mère.

 

1998 Panoz AIV Roadster - Photos : Park Place LTD

 

En 1996, Danny Panoz présente l’évolution du roadster qui prend le nom de AIV. En effet, après la carrosserie en aluminium, Danny Panoz continua à étudier ce matériau en vue de l’utiliser cette fois-ci pour le châssis. Ainsi, cette nouvelle version du Roadster est constituée à près de 70% de ce métal, ce qui lui vaut le nom de Roadster AIV, pour Aluminium Intensive Vehicle. Ce véhicule léger de 1 166 kg se distingue par une prise d’air renflant son capot. Le V8 de 225 ch est remplacé par celui de la Mustang SVT Cobra 4.8 l, en aluminium lui aussi, développant 305 ch. Le 0 à 100 km/h est atteint en 4.6 secondes et la vitesse maximale est de 225 km/h. La Panoz AIV, pure sportive faisant la part belle aux sensations, sera produite jusqu’en 2000 à 176 exemplaires.