Packard Serie 14 Super Eight (1936)

1936 Packard Super Eight - Photos : Artcurial

 

Publié par Philippe Baron le 26 novembre 2013.

 

Depuis 1923 toutes les Packard sont répertoriées en « Series » et non en années. Mais pour l’année 1936, on passe de la 12ème à la 14ème série, alors où est donc passée la 13ème série ? Eh bien elle n’existe pas ! En effet, la firme, superstitieuse, jugea bon de sauter cette série pour ne pas s’attirer mauvaise fortune. Ainsi la Super Eight présentée le 10 août 1935 inaugure la série 14. 


 

En dehors de sa numérotation, cette série reprend les mêmes voitures que celles de la Série 12. Quelques parties chromées sur les phares, un radiateur plus incliné de 5° et des ailes avant modifiées sont les seules modifications 1936. Les Super Eight conservent leurs phares-obus et sur le capot la longue ouverture latérale enjolivée d’une grille. 


 

La mécanique de la Super Eight 1936 reste inchangée avec son 8-cylindres de 6.28 litres et sa puissance de 150 ch. La nouveauté est l’adoption d’un Delco Rémy avec sélecteur d’octane et les roulements d’embrayage graissés à vie. 


 

La gamme Super Eight 1936 est composée de trois modèles. Le Type 1403 repose sur un empattement de 3.35 m et n’est disponible qu’avec la carrosserie « sedan » 5 places. Le Type 1404 possède un empattement de 3.53 m avec un choix de 10 types de carrosseries dont un cabriolet LeBaron. Le type 1405 a un empattement de 3.65 m et 4.19 m pour les véhicules commerciaux. 7 types de carrosseries sont proposés y compris deux nouveaux « business sedan » 5/8 places et « business-limousine » 5/8 places et aussi une carrosserie Custom, le « Town Car » de LeBaron 5/7 places. 


 

Pour l’année 1936 la production de la Super Eight augmente avec 5 797 unités vendues contre 1 392 l’année précédente. Avec 80 699 unités produites, Packard se classe au 10ème rang des constructeurs américains pour 1936.