Packard Serie 7 (1930)

1930 Packard 734 Boattail Speedster Runabout - Photo : Darin Schnabel

 

Publié par Philippe Baron le 31 août 2013.

 

Le 6 novembre 1899, les frères James Ward et William Doud Packard, fabricants de lampes à incandescence et de transformateurs à Warren dans l’Ohio, présentent leur premier véhicule aux nombreuses innovations dont une avance automatique à l’allumage et une boîte à passage de vitesses en H qui se généraliseront sur toutes les marques quelques années plus tard. Bientôt, l’élite américaine, les vedettes du cinéma triomphant, les grands industriels rouleront en Packard.

 

1930 Packard 740 Custom Eight - Photo : Concept Cars

 

En 1929, toutes les Packard ont des moteurs 8-cylindres. Les modèles Standard Eight, Custom et Deluxe Eight de l’année 1930, représentant la septième série, sont présentés le 20 août 1929, tandis que le Speedster Eight est présenté le 29 septembre. Les Standard Eight sont déclinées en deux types : 726 et 733. Les désignations numériques correspondent à la série et à l’empattement. Par exemple : 740 se compose en « 7 » pour la série et « 40 » pour les deux derniers chiffres de l’empattement sans tenir compte de ce qu’il y a après la virgule (140.5 inches).

 

1930 Packard Standard Eight Phaeton - Photos : RM Auctions

 

L’empattement de la Standard Eight du Type 726 est augmenté à 3.23 m du fait d’une nouvelle pompe à eau. Celle-ci est entraînée maintenant par deux courroies. Les volets thermostatiques du radiateur remplacent complétement le thermostat moteur classique, qui est donc éliminé. Le moteur est un 8-cylindres en ligne de 5.22 litres d’une puissance de 90 ch à 3 200 tr/mn. Nouveau carburateur Detroit Lubrificator. Boîte à 4 vitesses dont une longue vitesse basse. Ouverture de capot à 3 volets mais un capot accessoire à 4 volets est disponible pour faire ressembler cette série aux autres plus luxueuses. Une seule carrosserie est offerte sur l’empattement de 3.23 m, la Sedan 5 places, tandis que les 10 autres types de carrosseries (Type 733) ont un empattement de 3.41 m. Pour l’année-modèle, Packard produira 15 731 Type 726 et 12 531 Type 733.

 

1930 Packard 734 Boattail Speedster Runabout - Photos : Darin Schnabel

 

Les Speedster 734 sont la réponse de Packard au nouveau V-16 Cadillac. Fondamentalement, le châssis est un Standard Eight, à empattement long de 3.40 m, hautement modifié. Moteur DeLuxe 8-cylindres de 6.30 litres, culasse à haute compression, puissance de 145 ch à 3 400 tr/mn. Le client a le choix, sans supplément de prix, entre diverses possibilités de rapports de boîte et de culasse, la combinaison la plus « rapide » permet à la voiture de faire du 160 km/h (100 mp/h). Double carburateur uniquement sur cette série. Les carrosseries sont plus étroites et plus basses que les Packard des autres séries. On trouve : le « Speedster Runabout » boat-tail, c’est la version la plus connue, « Phaeton », « Victoria », « Sedan ». Le châssis est disponible pour les clients qui désirent faire carrosser eux-mêmes chez leur carrossier leur Packard. La firme décida pour des raisons connues d’elle seule de ne pas faire de publicité pour cette série et seuls 113 exemplaires seront produits. On se doute de leur grande valeur aujourd’hui.

 

 

Les « Big Packard », Custom et DeLuxe Eight, sont montées sur empattement de 3.56 m (Type 740) et 3.68 m (Type 745). Elles représentent le haut de gamme de Packard et reçoivent le plus gros moteur existant, un huit-cylindres en ligne à soupapes latérales de 6,4 litres, développant la modeste puissance de 106 ch à 3 000 tr/min, mais un couple généreux et dans un silence impressionnant. Une nouvelle boîte à quatre rapports facilite les relances, notamment pour les voitures les plus lourdement carrossées. La nouveauté est donc la boîte à 4 vitesses et le rapport de pont de 4.69. Double courroie de ventilateur. Feux de position sur les ailes.  Les glaces de sécurité en verre laminé sont non coupantes en cas de bris (ce ne sont pas encore les glaces Sécurit). Boîte à gants de chaque côté de la planche de bord. Siège du conducteur et volant ajustables (à l'intention des clients sans chauffeur). Deux roues de secours dans les ailes en série sur Type 740 et optionnel sur Type 745. 15 types de carrosseries sont offerts dans la ligne Individual Custom : 6 LeBaron, 5 de Brewster, 2 par Rollston et 2 par Dietrich. Production année-modèle Type 740 : 6 200 unités et Type 745 : 1 789 unités. Avec une production totale de 28 177 unités pour 1930, Packard prend la 15ème place des constructeurs américains.

 

1930 Packard Custom Eight Phaeton Ray Dietrich - Photo : Darin Schnabel
1930 Packard 734 Boattail Speedster Runabout - Photos : Darin Schnabel
1930 Packard DeLuxe Eight Roadster LeBaron - Photos : Artfact
1930 Packard Standard Eight Sport Phaeton
1930 Packard Standard Eight Sport Phaeton - Photos : Jamey Price, RM Auctions
1930 Packard Standard Eight Coupe - Photos : Bonhams
1930 Packard Speedster Eight Phaeton
1930 Packard Deluxe Eight All-Weather Town Car by LeBaron
1930 Packard Custom Eight Sport Phaeton - Photos : Darin Schnabel, RM Auctions