Opel Vectra (1988-1995)

Opel Vectra Sedan

 

Publié par Philippe Baron le 13 juin 2013.

 

Succédant à l’Ascona, l’Opel Vectra est lancée au mondial de Paris en 1988 en deux variantes, bicorps 5 portes et tricorps 4 portes. Elle est, dès ce moment-là, considérée comme voiture-référence pour ce qui est de sa qualité de fabrication. Dès 1990, cette berline moyenne supérieure s’impose à la première place de sa catégorie en Europe et trente mois après son début de commercialisation, General Motors Europe peut annoncer la millionième Vectra sortie des chaînes de production.

 

Opel Vectra Turbo 4X4

 

Dessinée par Wayne Cherry, la Vectra offre une ligne gironde, polie comme un galet, au Cx de 0.29 et un habitacle soigné et moderne. La planche de bord est en harmonie avec l’extérieur, ses courbes sont douces et agréables à regarder. Au Royaume-Uni, la Vectra se vend sous la marque Vauxhall et prend le nom de Vauxhall Cavalier. Elle prendra le nom de Vauxhall Vectra à partir de la deuxième génération présentée en 1995.

 

Opel Vectra Hatchback

 

La Vectra moyenne offre six motorisations, allant de 75 ch à 150 ch, dont un diesel atmo de 57 ch et, au millésime 92, elle reçoit un turbo diesel 1.7 l d’environ 80 ch, qui lui manquait cruellement. A l’instar de la Corsa, tous ses moteurs essence adoptent l’injection dès 1991.

 

 

Les GLS et CD 2 litres proposent une nouvelle boîte auto à 4 rapports, fabriquée par GM à Strasbourg, et qui offre trois choix : Economie – Sport – Hiver. Cette dernière, plus démultipliée, permet de ne pas patiner au démarrage. En mars 1990, la gamme Vectra s’est enrichie de deux 2000 plus luxueuses et équipées du 2.0 l 16 soupapes de 150 ch, déjà vu sur la Kadett. Uniquement en carrosserie 4 portes, elles sont, l’une à traction avant, l’autre à transmission intégrale permanente.

 

Opel Vectra 2000

 

La Vectra 4X4 adopte une suspension arrière à roues indépendantes, dérivée de l’Omega. Sa transmission fait appel à un visco-coupleur central, chargé de répartir la puissance en fonction de l’adhérence. Ces deux 2000 offrent un équipement de série très complet : toit ouvrant électrique, 4 vitres teintées électriques, verrouillage centralisé, jantes alliage et pneus 205/55 x 15, ordinateur de bord, autoradio, etc.

 

Opel Vectra 16V GT

 

Pour le millésime 93, la Vectra Turbo 2.0 litres 16 soupapes 204 ch (150 kW CEE) boîte 6 vitesses, transmission intégrale, vient coiffer la gamme. Elle se veut propre avec des matériaux utilisés en grande partie recyclables, peintures moins polluantes, et catalyseur. En 1995, la Vectra A laisse la place à la Vectra B avec une nouvelle offre dans la gamme, celle d’un break. La Vectra C sera présentée en 2002 et disparaîtra en 2009 au profit de la nouvelle Opel Insignia.