Opel Speedster (2000-2005)

 

Publié par Philippe Baron le 4 septembre 2016.

 

Présenté au Salon de Genève 1999, le Speedster d’Opel est un exercice de style basé sur un châssis de Lotus Elise. Fabriqué à Hethel chez Lotus, ce roadster véritablement sportif est en effet réalisé en étroite collaboration avec l’artisan anglais, ex-propriété de General Motors dont Opel est la filiale européenne. Côté britannique, ce partenariat se révèle important pour mettre au point l’Elise à l’aube du nouveau millénaire.

 

 

Commercialisé au Royaume-Uni sous le nom de Vauxhall VX220 et en Asie, celui de Daewoo Speedster, ce petit roadster, basé sur le châssis en aluminium de la Lotus Elise, a eu pour effet de dynamiser l'image de la marque Opel et d'apporter un peu de fraicheur et d'originalité à sa gamme. Il tranche avec le reste de la gamme d'Opel grâce à ses lignes agressives et effilées. 

 

 

Le léger châssis en aluminium du Speedster reçoit une « crash box » à l’avant pour une meilleure protection des passagers en cas de collision frontale et le volant Momo intègre un airbag. Les éléments de carrosserie en composite sont réalisés selon le procédé SMC (Sheet Molding Compounds). L’Opel, équipée d’un toit Targa, étrenne un nouveau bloc en aluminium de la famille Ecotec (2.2 l de 147 ch) placé en position centrale arrière.

 

 

Le constructeur produit à partir de février 2003 la version Turbo de 200 ch, elle-même reprise pour la série limitée Scorpions (60 ex. uniquement pour le marché allemand). La version Scorpions est de couleur gris argent métallisé avec jantes et tour de pare-brise de couleur noire, avec un logo Scorpions à l'effigie du groupe de rock allemand du même nom qui a parrainé cette version. Les options Pack Touring, hard-top et la radio MP3 sont alors livrés d'origine. En cadeau, était également prévue une guitare dédicacée par le groupe. Très peu de propriétaires auront reçu la Gibson Flying V du guitariste du groupe. En effet, pour en bénéficier il fallait commander le Speedster neuf en concession. La deuxième série spéciale dénommée VXR a été diffusée uniquement en conduite à droite par Vauxhall : couleur rouge, jantes 16'/17', sièges baquets inspirés des Lotus Exige, inserts intérieurs carbone, attributs aluminium anodisés noir, et surtout une puissance de 220 ch.

 

Opel Speedster Turbo

 

Malgré ses qualités et le lancement d’une version plus puissante, le roadster ne se vend pas aussi bien que prévu dû certainement à sa radicalité. La production cesse en avril 2005 après 7 996 exemplaires tous modèles confondus produits.