Oldsmobile F-88 I, II et III (1954-57-58)

 

Publié par Philippe Baron le 8 mai 2014.

 

Pour la tournée Motorama de 1954, General Motors propose un concept-car petit et doré, empruntant le châssis de la toute première Chevrolet Corvette. Présentée sous une autre marque du groupe, Oldsmobile, cette F-88, au design signé Art Ross, ne sera cependant produite qu’à quatre exemplaires. GM trouva judicieux de ne pas poursuivre son développement pour éviter une quelconque compétition intestine avec la Corvette, pour laquelle Chevrolet avait fortement investi et dont les premières ventes se révélaient plutôt décevantes.


 

Le roadster F-88, conçu au départ sous le nom de XP20, est l’un des projets de Harley Earl, sur lequel il était accompagné par Bill Mitchell et Zora A. Duntov. L’Oldsmobile F88 Concept 1954 est propulsée par un moteur V8 Rocket de 324 pouces cubes (5,3 litres), délivrant une puissance de 250 chevaux. Le seul survivant des 4 exemplaires avait été vendu en 1955 à E.L. Cord, le propriétaire légendaire des marques Cord, Auburn et Duesenberg avant-guerre. L’Oldsmobile F-88 est réapparue en 2005 aux enchères de Barrett-Jackson où elle a trouvé preneur pour la coquette somme de 3.240.000 dollars. Son propriétaire, John S. Hendricks, est le fondateur de Discovery Channel.


 

Une seconde version, l’Oldsmobile F-88 II, fut créée en 1957. En l’absence de Motorama cette année-là, ce modèle ne connut pas la gloire de cette gigantesque exposition. Reprenant à nouveau la base de la Corvette, la F88 Mark II adopte aussi une carrosserie en fibre de verre.


 

Lors de son départ en retraite en 1958, Harley Earl se vit remettre comme cadeau une Oldsmobile F88 Mark III. Un modèle unique, toujours réalisé sur la base très flexible de la Corvette, mais avec une carrosserie réalisée en partie en acier et en fibre de verre. Très longue et très basse, elle reçoit un toit rétractable pivotant en aluminium. Cette configuration se retrouve également sur la dream-car Cadillac Cyclone, dévoilée au Motorama de 1959, l’une des dernières réalisations de Harley Earl, tout comme le principe de l’échappement disposé juste en avant des roues avant, repris de la même Cyclone. La mécanique se caractérise par sa boîte Hydramatic expérimentale, disposée à l’arrière, améliorant ainsi l’équilibre des masses du véhicule.


 

En 1956, Oldsmobile avait également présenté un extravagant concept-car, la Golden Rocket, dessinée sous la forme d’un coupé deux places très élégant. ce prototype possédait des panneaux de toit et des sièges qui se soulevaient automatiquement à l’ouverture des portes.