Oldsmobile 88 (1957)

1957 Oldsmobile 88 Convertible - Photos : Derek Gardner

 

Publié par Philippe Baron le 16 janvier 2016.

 

Oldsmobile s'est souvent distinguée dans le groupe General Motors en étant novatrice, notamment dans le domaine des transmissions où elle fut la première à proposer des boîtes automatiques. Considérée de taille moyenne, l’Oldsmobile 88 de 1957 mesure tout de même 5.17 m. Avec sa nouvelle option « J-2 », elle se transforme pour les amateurs de sensations fortes en véritable bolide de course grâce à la puissance du V8 qui passe de 277 à 300 ch.

 

 

Le modèle 88, chiffre désignant la grandeur standard de la voiture, est apparu en 1949 pour s’intercaler entre la 78 et la 98. Popularité aidant, il restera au catalogue de la doyenne des marques américaines jusqu’en 1974. Officiellement, le modèle de base de 1957 porte le nom de Golden Rocket 88 en l’honneur du concept-car du même nom présenté lors du Motorama de 1956. Dans cette gamme, sont proposés des berlines 2 ou 4 portes, des versions « Holiday » désignant la configuration hardtop 2 portes, c’est-à-dire sans montant central, ainsi que le coupé décapotable 2 portes. Nouveauté au sein de la gamme pour 1957, la version « Fiesta » pour les breaks, pouvant aussi disposer de la configuration hardtop. Au niveau supérieur, la Super 88 et la Starfire qui était dotée des glaces électriques, un insigne spécial, la direction et des freins assistés.


1956 Oldsmobile Concept Golden Rocket

 

L’Oldsmobile 88 de 1957 se reconnaît par son pare-chocs qui se dédouble pour former un large ovale dans lequel se logent la calandre avec le nom d’Oldsmobile sur toute sa largeur et les feux de position à chaque extrémité. Au centre du capot, le modèle 57 arbore l’insigne de la marque d’un style nouveau devant le pare-brise panoramique du nom de « Span-a-Ramic ». Les chromes sont omniprésents, les portes de phares à casquette, les motifs sur les ailes avant, les baguettes latérales. Les systèmes d’échappement, particulièrement esthétiques, passent au travers du pare-chocs arrière tandis que le remplissage d’essence se fait par le feu arrière gauche.


1957 Oldsmobile Super 88 Holiday Coupe

 

La palette des coloris proposés regorge de teintes étonnantes qui vont du rose bonbon au vert pomme en passant par le cuivre métallisé. Les modèles haut de gamme bénéficient de l’intérieur cuir. Le niveau d’équipement est aussi très élevé avec les ceintures de sécurité, la climatisation, la radio « Touch Tone Wonder-Bar », le pare-soleil extérieur et des rétroviseurs doubles et ajustables.


1957 Oldsmobile 98 Starfire Convertible - Photo Credit: Copyright Darin Schnabel

 

Les trois versions, Golden Rocket, Super 88 et Starfire, sont équipées de la même motorisation puissante et moderne, le moteur V8 Rocket de 6.1 L dont la puissance est de 277 ch à 4 400 tr/mn. Mais la cerise sur le gâteau est l’option « J-2 » qui transforme la puissance de ce moteur gavé par trois carburateurs à 300 ch.  Pour cette année 1957, ce sont 327 298 modèles 88 qui sont sortis des chaînes de production. Le modèle 1958 sera tellement chargé de chromes qu’il sera surnommé « ChromeMobile ».


1957 Oldsmobile Super 88 J-2 Convertible - Photos : Darin Schnabel