NSU Sport Prinz (1959-1967)

1967 NSU Sport Prinz coupé - Photos : Artcurial

 

Publié par Philippe Baron le 2 octobre 2013.

 

Dévoilé en septembre 1958 et lancé en 1959, le coupé NSU Sport Prinz dérivé de la Prinz berline frappe par son élégance. Ce n'est guère étonnant, puisqu'il a été dessiné par Franco Scaglione, au sein des studios Bertone de Turin où seront produits intégralement les 250 premiers exemplaires. Pour les suivants, la firme italienne se limitera à la fabrication des carrosseries qui seront ensuite envoyées en Allemagne pour recevoir la base mécanique manufacturée par une compagnie de Neckarsulm nommée Drautz, qui sera par la suite rachetée par NSU.

 

 

Mais sur cette jolie petite voiture, la mécanique est, elle aussi, originale. Dérivé de la moto, où NSU a brillé pendant de longues années, le moteur est un bicylindre vertical de 583 cm3 puis de 598 cm3 de 30 ch à 5 500 tr/mn, doté d'un arbre à cames en tête commandé par un système particulier de biellettes et excentriques. Refroidi par air, il offre un excellent rendement et permet à cette voiture légère et agile des performances honorables avec une vitesse maximale dépassant les 120 km/h. La boîte de vitesses possède quatre rapports, tous synchronisés. Le Coupé recevra des freins à disque à l’avant en 1964.

 

 

Légère (565 kilos), maniable et agile, la Prinz Sport est une voiture de jeunes, mais aussi la seconde voiture du foyer, par ailleurs très prisée de la clientèle féminine. Elle sera diffusée à 20 831 exemplaires. La production cessera en juin 1967 après le lancement de la RO 80, pour laquelle toutes les capacités de production seront requises à Neckarsulm.

 

1963 NSU Sport Prinz - Photos : Marc Vorgers