Nash Rambler (1950-1955)

1951 Nash Rambler Custom Country Club

 

Publié par Philippe Baron le 25 décembre 2016.

 

Pionnière dans le domaine de l’automobile compacte et économique aux Etats-Unis, la marque Nash présente dès mars 1950 la Rambler. Proposée en quatre modèles, la Rambler trace la voie de la voiture de taille raisonnable mais parée d’un stylisme rempli d’élégance, à la fois fluide et aérodynamique, aux couleurs pimpantes et aux originaux passages des roues en partie masqués.

 

1951 Nash Rambler Custom Convertible Landau

 

Partisan d’une voiture au concept minimal, George Mason, président de la marque Nash Motors, charge l’ingénieur Nils Wahlberg et son assistant Meade Moore de créer au début des années 1950 un modèle de ce genre. Baptisée Rambler, nom d’un véhicule construit entre 1902 et 1913 par la Thomas B. Jeffery Company qui devint par acquisition Nash Motors en 1917, la voiture est équipée d’un 6-cylindres en ligne aux soupapes latérales de 2 821 cm3 donnant 82 ch.

 

1951 Nash Rambler Custom Airflyte Convertible Landau

 

Le succès est immédiat avec 11 428 exemplaires écoulés dès la première année de production. Pour le millésime 1953, les lignes de la Nash Rambler sont redessinées avec une calandre qui désormais incorpore une large barre chromée centrale accueillant le logo de la marque. La cylindrée du 6-cylindres passe à 3 litres et la puissance à 85 ch avec la transmission manuelle à 3 rapports, de quoi filer à 145 km/h. Cependant, avec la transmission automatique Hydra-Matic de GM, la cylindrée peut être portée à 3 214 cm3 et la puissance à 90 ch. 

 

1953 Nash Rambler Custom Country Club
1953 Nash Rambler Custom Convertible
1953 Nash Rambler Custom Country Club

 

Le marché américain étant tourné vers des véhicules de plus gros volumes, la production de la ‘petite’ Rambler ( longueur : 4,47 m) se termine au millésime 1955 après avoir été fabriquée à environ 45 000 exemplaires. 

 

1955 Nash Rambler Custom Country Club