Nash LaFayette (1939-1940)

1939 Nash Lafayette Bed In Car - Photos : Motorland LLC

Publié par Philippe Baron le 17 janvier 2015.

Le 15 octobre 1938, le dynamique et toujours innovant constructeur américain Nash présente sa nouvelle gamme constituée des modèles Ambassador et LaFayette superbement dessinés avec capot en nez de requin et grille de calandre étroite. Au catalogue, figure à nouveau cette option exclusive à Nash, nommée « Bed-In-Car », introduite en 1936 pour ceux qui veulent dormir confortablement dans leur voiture.

 

Après avoir débuté sa carrière chez General Motors puis Chrysler, le designer Don Mortrude est engagé chez Nash en 1937. Très inspiré, il est l'auteur de cette fine calandre centrale à lamelles chromées horizontales, des deux grilles latérales composées cette fois de lamelles verticales et de ses phares insérés dans les ailes. Les modèles sont disponibles en configuration conduite intérieure à deux ou quatre portes et en version cabriolet.

 

Côté mécanique, les populaires LaFayette disposent d'un 6 cylindres de 3 854 cm3 de 99 ch. Les Ambassador bénéficient du même moteur mais délivrant la puissance de 105 ch. Elles peuvent être équipées également d'un 8 cylindres en ligne culbuté de 4 280 cm3 donnant 115 ch. Côté équipement, le catalogue est riche en options avec des cache-roues arrière en tôle d'acier, autoradio avec antenne, allume-cigare, montre électrique, un système de chauffage dégivrage, mais aussi du fameux « Bed-In-Car ».

 

En 1936, Nash Motors avait introduit le « Lit-dans-l'auto » pour les campeurs, les chasseurs, les pêcheurs et les touristes qui ne trouvaient pas de motel dans les environs. Le dossier du siège arrière rabattu complètement dans le coffre offrait un lit improvisé à deux adultes avec les pieds dans le coffre et la tête sur le siège arrière. Les bagages pouvaient prendre place sur le siège avant pendant le temps d'une nuit. 

 

En 1939, Nash conservait sa 13e place de constructeur américain avec 65 662 unités vendues. L'année suivante, les ventes descendaient à 63 617 unités et Nash passait à la 14e place en représentant 2,86 % des immatriculations américaines.