MG Midget Types M-J-P (1928-1936)

1929 MG M-Type Midget - Photo : Bonhams

 

Publié par Philippe Baron le 12 avril 2016.

 

MG frappe un grand coup en octobre 1928 en présentant au Salon de l’Automobile d’Olympia à Londres sa minuscule Midget Type M d’1.67 m d’empattement, dérivant de la Morris Minor, concurrente directe de l’Austin Seven. Elle préfigure sans le savoir ce qui fera l’immense succès des productions MG durant les décennies suivantes : des petites voitures de sport rapides à des prix abordables.

 

Photo Credit: Copyright Darin Schnabel

 

Dotée d’un moteur dessiné par Wolseley de 847 cm3 avec un arbre à cames en tête associé à une boîte à trois vitesses, d’une puissance de 20 ch à 4 500 tr/mn transmise aux roues arrière, elle affiche une vitesse de pointe de 105 km/h, grâce à son faible poids de 508 kg dans sa version roadster et 584 kg dans sa version coupé. La petite voiture est équipée aussi bien à l’avant qu’à l’arrière de freins à tambour.


 

La production de la Midget débute en mars 1929 dans l’usine d’Edmond Road de Cowley près d’Oxford mais pour répondre à l’afflux de commandes, la jeune marque britannique s’installe dans la ville d’Abingdon située à 13 km au sud d’Oxford dans une usine qui restera pendant cinquante ans le haut lieu de la production de la marque à l’octogone.


 

L’année 1930 marque véritablement le début des participations de MG à des courses automobiles. Dès le mois de janvier, la Midget remporte la première place de la catégorie des moins de 1 100 cm3 au Rallye de Monte-Carlo. En octobre 1931, MG choisit à nouveau l’Olympia Motor Show pour présenter une version plus longue que la Type M, la quatre places Type D. 


 

La production de la Type M prend fin en août 1932 pour être remplacée par la Type J2, deux places également, mais d’une longueur qui passe de 2.80 m à 3.16 m. La Type D est quant à elle remplacée par la Midget J1, quatre places, qui, avec ses 3.30 m, perd 5 mm. La Type D a été produite à 208 exemplaires contre 3 235 exemplaires toutes versions confondues pour la Type M.


1932 MG J2

 

La Midget J1 est présentée auprès de la J2, version 2 places de 3.16 de longueur, également équipée du moteur 4-cylindres de 847 cm3. Une version de course suralimentée  et baptisée J3, est lancée en fin d’année, pour remplacer les Midget Type C Montlhéry, puis épaulée en mars 1933, par la J4, disposant d’aucune porte. Le type J est produit jusqu’en mars 1934 à 2 494 exemplaires dont 380 J1, 2 083 J2, 22 J3 et 9 J4.

 

1932 MG J3
1935 MG PB Midget

 

Présentée en mars 1934, la Midget Type P donne un peu plus de confort et d’espace grâce à un empattement plus important passant de 2.18 m à 2.22 m. La Type PA conserve le moteur de la J2 mais pourvu de trois paliers pour supprimer les vibrations. Le freinage est amélioré grâce à des tambours de diamètre plus grand (30 cm). Le nouveau châssis, plus solide, entraîne par contre une hausse de poids de plus de 100 kg. En 1935, la version améliorée, la PB, outre une nouvelle boîte de vitesses, bénéficie d’une puissance augmentée à 43 ch contre 36 ch, lui permettant d’atteindre les 120 km/h, grâce un moteur dont la cylindrée a été accrue à 939 cm3. La PB se différencie de la PA par sa calandre, dont la grille a été remplacée par des volets thermostatiques verticaux. La production des modèles PA (environ 2 000 exemplaires) et PB (526 ex) se termine à la fin du premier semestre 1936 pour laisser place dès juin à la lignée des Midget Type T qui durera près de vingt ans.

 

1935 MG PB Midget