MG Midget TD - TF (1950-1955)

1952 MG TD - Photos : Hemmings

 

Publié par Philippe Baron le 4 mai 2016.

 

Lancée officiellement le 18 janvier 1950, la MG Midget TD connaît un succès très rapide. Contrairement à la TC qu’il remplace, le nouveau roadster de la firme d’Abingdon est proposé avec le volant à droite ou à gauche suivant le pays destinataire. La MG TD bénéficie en plus de la dévaluation de la livre sterling de septembre 1949, qui en passant de 4,03 dollars à 2.80, donna un coup d’accélérateur aux exportations, dont le nombre doubla par rapport à 1946.

 

 

Au printemps 1949, les ingénieurs de Cowley commencent à travailler sur une version modernisée de la Midget TC qui n’avait pas évoluée depuis l’avant-guerre. Si la carrosserie reste proche du modèle précédent, la conception technique est entièrement revue. La TD repose sur un châssis raccourci de la berline YA avec un empattement de 2.39 m. Longue de 3.68 m et large de 1.48 m, la TD adopte des pare-chocs chromés équipés de butoirs à l’avant et à l’arrière, et tronque ses roues à rayons métalliques pour des roues à flasques fixées par boulons recouvertes d’enjoliveurs circulaires.


 

Côté mécanique, transmission aux roues arrière et suspension avant avec roues indépendantes, ressorts hélicoïdaux, et amortisseurs télescopiques. Pour la suspension arrière, essieu rigide à ressorts semi-elliptiques et amortisseurs télescopiques. Le moteur est un quatre-cylindres en ligne à soupapes en tête de 1 250 cm3 d’une puissance de 54.5 ch à 5 200 tr/mn et un couple de 8.7 mkg à 2 600 tr/mn. Il est alimenté par deux carburateurs simple corps et accolé à une boîte à quatre vitesses. 


 

En 1950,  MG introduit aussi la Mark II qui est la version compétition de la TD. Grâce à un moteur 1 250 cm3 spécialement préparé et deux carburateurs H4, la puissance passe à 57 ch puis 61 ch. La Mark II atteint 134 km/h contre les 124 km/h de la TD. Elle reste très proche de la TD mais dispose de sièges baquets. A partir de décembre 1952, les TD Mark II reçoivent des inscriptions Mark II de chaque côté du capot et sur le pare-chocs arrière. L’écusson des TD standard sur le radiateur est maintenant en noir et blanc, au lieu de marron et crème.


Photo : Ramapo Concours d’Elegance.
MG D-Type Midget

 

La MG Midget TD termine sa carrière en août 1953 pour laisser place à sa version modernisée, la TF. La TD fut produite à 29 664  exemplaires dont  1 710 TD Mark II. Les 90 % de la production sont partis principalement pour l’Amérique du Nord.


 

Le 15 octobre 1953, MG rajeunit sa Midget en présentant une version modernisée de la TD, baptisée TF. Les modifications concernent essentiellement l’aspect extérieur, avec un nouveau capot, des phares intégrés aux ailes avant et une nouvelle calandre. Des roues à rayons sont aussi proposées en option.

 

1955 MG TF 1500 - Photos : Driver Source
MG TF - Photos : Marc Vorgers
Photos : Driver Source

 

A l’intérieur, les sièges avant sont désormais réglables et séparés. Le moteur de 1 250 cm3 reste identique à celui qui équipait la TD Mark II dont la production s’est arrêtée au mois d’août. Ce moteur 4-cylindres en ligne, alimenté par deux carburateurs simple corps, développe 57 ch à 4 600 tr/mn avec un couple de 87 Nm à 3 000 tr/mn. Il est associé à une boîte à quatre vitesses avec transmission aux roues arrière. Longue de 3.73 m et large d’1.49 m, la MG TF est dotée pour la suspension avant de roues indépendantes, de ressorts hélicoïdaux, d’amortisseurs télescopiques et pour la suspension arrière, d’un essieu rigide à ressorts semi-elliptiques, amortisseurs télescopiques, de freins à tambours à l’avant comme à l’arrière. Avec son poids de 875 kg, la Midget atteint la vitesse maximale de 135 km/h et le 0 à 100 km/h en 19.4 s.

 

Photo : Marc Vorgers
Photos : Goodman Reed Motorcars

 

Critiquée à sa sortie pour son manque de nervosité face à ses concurrentes, la TF voit la capacité de son moteur augmentée de 17% l’année suivante à 1 466 cm3 pour gagner en puissance. Avec désormais 63 ch, elle atteint 142 km/h en vitesse de pointe avec un couple de 57 Nm. Extérieurement, seule une petite inscription « TF 1500 » située sur le capot permet de la différencier de sa devancière.

 

 

Remplacée par la MG A, la dernière TF quitte les chaînes de production d’Abingdon le 4 avril 1955, marquant ainsi la fin de la lignée des MG traditionnelles d’avant-guerre. Au total, 9 602 MG TF ont été produites dont 2 prototypes,  6 200 TF et 3 400 TF 1500.