Mercury Comet (1960-1963)

1960 Mercury Comet - Photo : John W.

 

Publié par Philippe Baron le 7 mars 2015.

 

Créée en 1957 pour disparaître en 1959, la marque Edsel de la Ford Motor Company, portant un nom choisi en hommage au fils disparu du fondateur Henry Ford, fut rapidement condamnée par la récession. Elle laissa cependant en héritage le projet d’une voiture compacte qui sera repris hâtivement par Mercury, une autre division du groupe Ford, si bien qu’après sa présentation le 17 mars 1960, la Comet restera un modèle sans marque jusqu’au millésime 1962.

 

1961 Mercury Comet Sedan - Photos :Tatos Garage
1961 Mercury Comet advertissement - Scan : Dan H

 

La récession de la fin des années 1950 s’est accompagnée d’un recentrage des achats sur des modèles plus compactes, notamment ceux venus d’Europe dont le nombre en hausse était de 66 %. La Comet était donc la bienvenue avec sa taille midsize basée sur la Ford Falcon, dont elle reprenait également la mécanique : un moteur six-cylindres en ligne culbuté de 2 360 cm3 et 90 ch, la boîte manuelle à trois rapports ou deux versions automatiques à deux ou trois rapports, les liaisons au sol classiques avec essieu arrière rigide.

 

1961 Mercury Comet Wagon Station

 

De la Falcon, la Comet ne conserve que la partie antérieure du pavillon, le pare-brise et les portes avant. Comme la plupart des véhicules de la production américaine du début des années 1960, elle arbore une calandre occupant toute la largeur de la proue et intégrant les doubles optiques. Son nom Comet lui permet d’intégrer la gamme Mercury qui contient déjà la Mercury Meteor. Pour la petite histoire, la FoMoCo (Ford Motor Company) passa un accord commercial avec la société Comet Coach Company, entreprise de corbillards et d’ambulances, pour qu’elle soit rebaptisée Cotner/Bevington du nom de ses fondateurs. C’est d’ailleurs un véhicule préparée par cette société qui accompagna le président John Fitzgerald Kennedy lors de son dernier voyage après l’attentat de Dallas du 22 novembre 1963.

 

1962 Mercury Comet Custom - Photo : Randy Knox
Photo : Drive
Photo : Christopher Hall

 

Proposée en berline 2 ou 4 portes ou break 3 ou 5 portes nommé Villager, la Comet rencontre un tel succès que l’usine de Kansas City dans le Missouri est appelée à la rescousse de celle de Lorain dans l’Ohio pour augmenter le rythme de production. Le modèle 1961 bénéficie d’une nouvelle calandre concave et d’un large choix de motorisation : 2.3 l ou 2.8 l 101 ch ainsi qu’une version survitaminée mue par un 3.2 l de 112 ch.

 

Brochure 1962 - Scan : oldcarbrochures.com

 

En 1963, la gamme accueille le cabriolet et la hardtop avec son toit fixe qui lui donne un air de faux coupé. Les deux nouveautés sont proposées avec le 2.8 l ou le 3.2 l mais aussi en option avec le V8 Cyclone de 4.2 l et 164 ch pour la déclinaison Special S 22 au châssis renforcé. Pour 1964, la Comet Special S 22 devient la Comet Caliente. Avant d’être complétement revisitée pour l’année suivante, la Comet de première génération aura été produite, toutes versions confondues, à 795 924 exemplaires.

 

1963 Mercury Comet Convertible - Photo : Southern Classic Cars
Scan : Alden Jewell
1963 - Photo : GmanViz
1964 Mercury Comet Caliente - Photo : Kenny Chan
1964 - Photo : Todd Lappin