Mercedes-Benz SLK (1996-2004)

1996 Mercedes-Benz SLK

 

Publié par Philippe Baron le 24 décembre 2015.

 

Présenté en avril 1996 au Salon de Turin, le roadster Mercedes-Benz SLK entre en concurrence avec la Porsche Boxster et la BMW Z3. Il est alors le seul roadster muni d’un toit rigide en métal, escamotable et actionné par cinq chambres hydrauliques pour se replier dans le coffre. Ses initiales proviennent des termes allemands ‘Sportlich, Leicht et Kurz’ désignant ‘Sportive, Légère et Petite’.

 

1996 Mercedes-Benz 200 SLK

 

Développée sur la base de la Classe C, la Mercedes SLK R 170 est le premier coupé-cabriolet de l’ère moderne de l’automobile (la Peugeot 401 Eclipse était apparue en 1934). L’ouverture et la fermeture se fait électriquement en 25 secondes. Le mécanisme du toit escamotable, appelé Vario-roof par Mercedes, consiste en un toit rigide divisé en deux parties, un cylindre hydraulique, plusieurs moteurs électriques, un calculateur et 12 capteurs fin de course. En mode décapoté, le toit occupe la partie supérieure du coffre, laissant 145 litres de volume pour les bagages. En mode coupé le volume du coffre disponible atteint 348 litres.

 

 

Chaque motorisation dispose d’une finition spécifique. Toutes les SLK offrent l’ABS, quatre airbags, les vitres et rétroviseurs électriques, le filet antiremous et un régulateur de vitesse. La climatisation est proposée de série à partir de la version 230 K. Les jantes alliage sont en 15 pouces sur la 200 K, 16 pouces pour les 230 K et 320, et 17 pouces sur l’AMG. Les SLK sont livrées avec une boîte de vitesses manuelle à cinq puis six rapports dès 2000, à l’exception des 32 AMG, dotées d’une boîte automatique à cinq rapports. Le réglage de la colonne de direction est en option.

 

2000 Mercedes-Benz SLK 200 K

 

Les modèles 200 et 230 K sont introduits dès 1996. La version 230 est propulsée par un 4-cylindres en ligne de 1 998 cm3, culasse alu, 16 soupapes, 2 ACT. La puissance est de 136 ch DIN avec une vitesse maximale de 208 km/h. La version 230 K (Kompressor) de 2 295 cm3 fait appel à un compresseur. La puissance est de 193 ch et la vitesse maximale de 231 km/h.

 

2000 Mercedes-Benz SLK 320 Sports Package

 

En 2000, la SLK passe en phase 2 avec un léger restylage extérieur (boucliers avant et arrière, jupes et poignées de portes couleur carrosserie, rétroviseurs avec clignotants intégrés, caisse abaissée de 5 mm…) et intérieur (volant, console centrale avec placage façon aluminium). La gamme se compose maintenant de la 200 K de 163 ch, de la 230 K et de la V6 320 avec son 3 199 cm3, tout alu, 218 ch, 3 soupapes par cylindre, 2 ACT, double allumage, 245 km/h.

 

2000 Mercedes-Benz SLK 320

 

Le millésime 2001 accueille la SLK 32 AMG avec son V6 354 ch, compresseur, 250 km/h. Son équipement est spécifique : boucliers avant et arrière modifiés, extensions de bas de caisse plus volumineuses, saute-vent arrière, sièges spécifiques, instrumentation différente…La production du modèle R170 prend fin en 2004 après 311 222 unités fabriquées pour donner la voie à une nouvelle génération prenant le code R171. 

 

2001 Mercedes-Benz SLK 32 AMG