Mercedes-Benz Ener-G-Force (2012)

 

Publié par Philippe Baron le 29 décembre 2013.

 

Lors du concours de style, le Design Challenge, précédent le Salon Automobile de Los Angeles en décembre 2012, l’occasion était donnée aux constructeurs de montrer leurs talents stylistiques sur le thème de « la voiture de patrouille de police de 2025 ». Pour ce concours généralement limité à des dessins et des esquisses, Mercedes a décidé d’aller un peu plus loin avec une maquette à taille réelle du Classe-G du futur nommé : Ener-G-Force.


 

Les concepteurs du studio Mercedes-Benz Advanced Design de Stuttgart implanté à Carlsbad en Californie ont imaginé le concept tout terrain appelé Ener-G-Force préfigurant la prochaine génération d’utilitaires de la Classe G. Conçu pour les forces de l’ordre, ce concept futuriste part également du principe que l’accroissement des loisirs et de l’envie de liberté nécessitera aussi des véhicules de police capables d’intervenir sur tous les terrains. La proposition des stylistes est donc inévitablement un tout-terrain extrême. Un Classe-G pour 2025. 


 

On comprend l’intérêt pour Mercedes-Benz d’aller plus loin alors que la marque ne cesse de repousser le remplacement du G, né en 1979. L’Ener-G-Force ressemblerait-il à un éventuel successeur du Classe G ? Gorden Wagener, designer-chef chez Mercedes, va dans ce sens, indiquant que le 4×4 donne un indice sur la future orientation de la marque concernant les véhicules tout-terrain.


 

Simple proposition de style sans aucune contrainte de production, l’Ener-G-Force ne peut renier sa filiation avec le Classe G, notamment au niveau de la forme des projecteurs en forme de G, une calandre massive et les clignotants posés sur les ailes. Pour le reste, ce véhicule se distingue par ses faibles surfaces vitrées, une ceinture de caisse plus haute et des énormes jantes de 20 pouces. Il possède en outre des barres latérales amovibles, qui ne servent pas pour la protection mais pour le stockage d’énergie. En lieu et place de la roue de secours monté à l’arrière, Mercedes a ajouté un compartiment de rangement pour les outils et l'équipement.


 

Le Mercedes Ener-G-Force fonctionne à l’hydrogène. Il est propulsé par quatre moteurs électriques (un par roue), alimentés par une pile à hydrogène. Ces derniers sont alimentés par l’eau recyclée. Le liquide est stocké sur le toit, puis transformé en énergie dans des unités de conversions, que l’on voit sur les flancs de la voiture. Ainsi, le moteur n’émet que de la vapeur d’eau. L’autonomie annoncée par le constructeur allemand est de 800 km. L’autre particularité de ce concept 7 places, est la présence d’un dispositif de reconnaissance topographique baptisé « Terra-Scan », également placé sur le toit. Il est capable d’analyser le terrain à 360°. Ces données permettent ensuite à la suspension et à la traction du véhicule de s’adapter automatiquement aux éventuels obstacles.


 

Pour Mercedes-Benz, il s’agit là d’une sympathique récréation stylistique. Plusieurs des fonctionnalités du véhicule sont hypothétiques et impossibles à mettre en œuvre aujourd’hui. Qu’importe, ses concepteurs ont pu laisser libre cours à leur imagination étant donné que l’Ener-G-Force ne sera pas produit.