Mercedes-Benz Classe E (W211) (2002-2009)

Mercedes-Benz E 240

 

Publié par Philippe Baron le 21 juillet 2015.

 

Le succès de la Classe E troisième génération, jamais démenti dès son lancement en 2002, n’est pas le fruit du hasard. A chaque évolution, Mercedes n’a de cesse d’améliorer sa copie. Si la carrosserie s’affine toujours en douceur, la technologie embarquée et l’agrément de conduite montent régulièrement d’un cran. Elégante, avec des motorisations puissantes, la Classe E est l’archétype de la berline routière classique.

 

 

Mercedes-Benz E 270 CDI (W211)

 

La Mercedes-Benz W211 est la désignation interne du fabricant pour définir la troisième version de la Classe E, la berline moyen-haut de gamme de Mercedes-Benz. La W211 est présentée le 15 janvier 2002 au salon de l'automobile de Bruxelles succédant au modèle W210 avant d'être mise en vente à partir du 16 mars 2002. Le break, possédant le nom de code S211, plus long de 32 mm, est présenté quant à lui un peu moins d'un an plus tard, le 2 janvier 2003 lors du salon international de l'automobile d'Amérique du Nord à Détroit. Celui-ci sera vendu à partir du 22 mars 2003. 

 


Mercedes-Benz E 200 Kompressor (W211)

 

Quatre années de développement et des dépenses de développement de plus de deux milliards d'euros ont été nécessaires pour mener à bien le projet de la nouvelle Classe E. Grâce à des tôles d'acier haute-résistance et un châssis bien conçu, le modèle est très sûr. Le poids a augmenté en raison de l'utilisation de l'aluminium mais de façon minimale. Le coefficient de traînée de 0,26 est d'environ 4 % inférieur au modèle précédent (0,27). La boîte de vitesses automatique à 5 rapports a été améliorée et le convertisseur de couple est désormais disponible dès la première vitesse, de sorte que la consommation de carburant des moteurs essence baisse de 0,9 l/100 km. Le coffre est passé de 520 litres à 540 litres. Dans le crash-test EuroNCAP, la W211 reçoit 33 points et donc la note maximale de cinq étoiles. La Classe E est produite en Allemagne à Sindelfingen et en Egypte au Caire.

 

Mercedes-Benz E 500 (W211)
Mercedes-Benz E 350 (W211)

 

Plus de soixante-dix versions de finitions sont disponibles. De base (Classic), la Classe E offre le freinage électrohydraulique, l’ABS, l’ESP, six airbags, la climatisation automatique…Viennent ensuite les finitions Elégance, Avantgarde et Pack Luxe, cette dernière apportant notamment le cuir et le chargeur CD. Les options, une tradition chez Mercedes, sont très nombreuses. La version AMG bénéficie d’un traitement spécifique avec, par exemple, le siège multicontour pour un meilleur maintien dans les virages. Sur la version break, le système Easy-Pack permet un chargement intelligent de l'espace arrière en proposant une surface plane ainsi qu'un rabattement facile de la banquette arrière. Le Pack Technologie complétera l’offre en 2004 incluant les systèmes de navigation, de téléphonie et d’aide au parking.

 

Mercedes-Benz E 350 (W211)

 

Cinq versions essence sont disponibles : 200 K 163 ch, 240 177 ch, 320 224 ch, 500 V8 306 ch et AMG V8 compressé de 476 ch et 700 Nm de couple. L'accélération de 0 à 100 km/h de l'AMG se fait en 4,7 secondes. Mais ce sont surtout les diesels CDI à rampe commune qui participent au succès de la voiture en Europe. On trouve ainsi les 220 CDI 150 ch, 270 CDI 177 ch, 320 CDI 204 ch et – c’est inédit pour la catégorie -, le 400 CDI V8 biturbo de 260 ch. Pour les moteurs plus puissants, la transmission intégrale permanente 4MATIC est disponible à partir de 2003. Grâce au contrôle électronique de motricité 4ETS, il n'est pas nécessaire d'avoir un système de blocage longitudinal et transversal. La puissance est alors redistribuée à 60 % à l'essieu avant et 40 % à l'essieu arrière. Les modèles équipés de la transmission 4MATIC sont surélevés de 10 mm au niveau de la carrosserie. À cause de la transmission quatre roues motrices, l'espace pour les pieds à l'avant-droit est légèrement réduit.

 

Mercedes-Benz E 320 CDI Estate (S211)

 

Les premiers modèles étaient disponibles avec une boite automatique à cinq rapports en option. À partir de l'année 2004, une nouvelle boite de vitesse automatique 7G-Tronic à sept rapports est disponible, la première du genre, elle offre un plus grand confort en raison du changement rapide de rapports et des économies de carburant qu'elle fait par rapport à l'ancienne. Quelques modifications interviennent aussi dans le large éventail des motorisations : les tout nouveaux V6 280 et 350 essence succèdent aux V6 240 et 320, le 280 CDI de 190 ch remplace le 270 CDI, et le 320 CDI cède sa place à une version plus moderne et plus puissante (224 ch). Ces deux derniers blocs sont équipés d’un filtre à particules en série. Autre évolution, les versions 4Matic vont avoir, pour la première fois, une déclinaison diesel (en 280 et 320). En ce qui concerne le break, les moteurs 200 et 400 CDI ne figurent plus au catalogue.

 


2006 Mercedes-Benz E 320 CDI Estate

 

En 2006, la Classe E subit un restyling qui n’apporte rien de bien marquant sur le plan esthétique (nouvelle calandre, optiques inédites, boucliers redessinés…). En revanche, sur le plan mécanique, les modifications sont nettement plus substantielles. Ainsi le 1.8 essence à compresseur qui équipe la version d’entrée de gamme passe de 163 à 184 ch. Côté diesel, les « petits » moteurs prennent du muscle puisque la 200 CDI passe de 122 ch à 136 ch et la 220 CDI de 150 à 170 ch. Au sommet de la gamme, la E 500 reprend le V8 5.5 vu sur la nouvelle Classe S, augmentant ainsi sa puissance de 306 à 388 ch.

 


2007 Mercedes-Benz E 63 AMG

 

C'est au New York International Auto Show en avril 2006 que la E 63 AMG est présentée au public. Disponible pour la berline comme pour le break, le moteur est composé d'un bloc-cylindres en alliage coulé à haute pression, avec un traitement des surfaces de frottement par pulvérisation à l'arc à double anode. Son taux de compression est de 11.3:1. La E 63 AMG dispose d'une puissance maximale de 378 kW (514 ch) à 6 800 tr/min ainsi qu'un couple de 630 Nm à 5 200 tr/min. Elle passe de 0 à 100 km/h en 4,5 secondes (4,6 pour le break). Le AMG Performance Package supprime le limiteur de vitesse électronique (qui bride la vitesse à 250 km/h), et ajoute le différentiel arrière auto-bloquant, un système de surveillance de la pression des pneus, une suspension sport, des jantes AMG 18 pouces à 5 branches doubles ainsi qu'une bordure en fibre de carbone.

 


2006 Mercedes-Benz E 63 AMG

 

Les deux marchés de vente les plus importants pour la Classe E ont été l'Allemagne et les États-Unis avec chacun environ 25 % des ventes. Les moteurs les plus populaires de la Classe E ont été le 2,2 litres diesel et le 3,5 litres essence. Dans l'ensemble, environ 40 % des clients ont acheté une Classe E avec un moteur diesel. En fin de production, la W 211 totalisera 1 753 300 exemplaires vendus.

 


 

Mercedes-Benz a pour habitude d'introduire ses voitures dans des films. Après la Classe M en 1997 dans Jurassic Park : Le Monde perdu, la Mercedes-Benz Classe E de génération W211 est introduite dans le film Men in Black 2 dans la version E 500. Il s'agissait d'une pré-version de la Classe E de première génération.