Mercedes-Benz Classe B (2005-2011)

2006 Mercedes-Benz B200 Turbo

 

Publié par Philippe Baron le 7 février 2014.

 

 

Après un premier essai, en 2001, sur le segment des monospaces compacts avec la Classe A Family, Mercedes-Benz délivre en 2005 la Classe B qui en est une copie plus aboutie et qui se veut une alternative premium, étoile oblige, d’une catégorie très disputée. Ce créneau de véhicules familiaux en pleine progression ne devait pas être négligé par Mercedes d’autant plus que le constructeur de Stuttgart cherchait à rajeunir l’âge moyen de ses acheteurs.

 


 

De taille comparable à un Renault Scénic (à un centimètre près !), la Classe B de Mercedes ne joue pas tout à fait dans la même cour, blason oblige. En fait, il s’agit plus d’une berline « tendance », richement équipée, bien motorisée, dotée d’un comportement routier sûr et proposant une position de conduite haute, plutôt qu’un véritable monospace compact façon Scénic ou Touran car sa modularité n’égale pas les véhicules précédemment cités.


2006 Mercedes-Benz B 150

 

Longue de 4.27 m, la Mercedes Classe B dévoilée au Mondial de Paris sous l’appellation «Sport Tourer Classe B», vise également l’Audi A3 Sportback et la BMW Série 1. Reprenant l’architecture de la Classe A et bon nombre d’éléments dont la plate-forme ici rallongée, la Mercedes Classe B offre beaucoup d’espace et de luminosité. Plus longue mais pas vraiment plus large ni plus haute que la Classe A, la Mercedes Classe B se différencie par sa musculature et un indéniable dynamisme dans ses volumes avec son capot renflé, le contour souligné de sa calandre plus grande et ses passages de roues marqués. Descendante, la ceinture de caisse suggère une avancée en flèche tandis que l’arrière, ramassé, sans être lourd, traduit la compacité du véhicule. En finition pack Sport, la base du hayon a droit à une baguette façon carbone. Les feux, en trois parties, tentent visuellement d’élargir la voiture et la ligne plongeante des bases de vitres latérales donne aux occupants l’impression de se trouver en position dominante. Selon la monte de pneus (16 ou 17 pouces), les jantes en alliage sont à 5 ou à 10 branches.

 


2006 Mercedes-Benz B 200 CDI

 

Flatteur et haut de gamme, l’habitacle reflète le standing du constructeur et entend justifier des tarifs élevés. La planche de bord et la console font appel à des matériaux plastique de qualité et à des inserts d’alu poli et de chrome de belle facture. A l’arrière, les passagers disposent d’une place généreuse pour les jambes même si des personnes de grande taille se trouvent à l’avant. Côté modularité, le basculement ou le démontage des sièges permettent d’aménager un plancher plat sur toute la longueur grâce au plancher du coffre réglable sur deux niveaux. De 544 dm3 lorsque 5 personnes sont à bord, le volume de chargement peut alors passer à 2245 dm3. Surtout si l’on s’offre le système de rangement Easy Vario (+300 €) qui permet, en enlevant le siège avant de dégager 2.95 m en longueur. Pour gagner du poids, du volume et des fonctions supplémentaires, Mercedes a choisi de monter une direction électromécanique à commande paramétrique. L’assistance s’accroît en ville et se réduit à haute vitesse où il est nécessaire d’avoir une direction mieux adaptée.

 


2009 Mercedes-Benz B-Class

 

Les moteur Diesel qui représentent 90% des commandes sont proposées en deux variantes du CDI 1 991 cm3. Les Mercedes B 180 CDI et 200 CDI offrent respectivement 109 et 140 chevaux. La technologie CDI de Mercedes comprend une régulation variable, une double pré-injection et une pression portée à 1600 bars. En essence, Mercedes propose quatre motorisations : un 1500 cm3 de 95 ch, un 1700 cm3 de 116 ch, un 2 litres de 136 chevaux et en très haut de gamme un 2 litres turbo de 193 chevaux qui revendique 225 km/h en pointe et le 0 à 100 km/h en 7,6s. Les 6 moteurs sont associés à des boites mécaniques à 5 rapports ou 6 rapports (pour les deux Diesel et le 2l turbo). Une boite automatique à 7 rapports à variation continue baptisée Autotronic est disponible en option sur tous les modèles contre un supplément de 1700 €. 

 


 

En plus des équipements traditionnels, la Mercedes Classe B propose en série l’ASR (antipatinage), l’ESP, les appuie-têtes actifs, réglables en hauteur et en inclinaison, l’allumage automatique des phares, la climatisation régulée Thermatic, le volant multifonction, l’ordinateur de bord, les baguettes de protection avant et arrière dans le ton carrosserie avec inserts chromés, les inserts décor en aluminium, les sièges arrière rabattables ou escamotables, le plancher du coffre réglable en hauteur et le siège passager avant rabattable.


 

Pour rester en haut de tableau en termes de ventes, Mercedes redonne un petit coup de jeune à sa B pendant l’été 2008. Esthétiquement, les changements ne sont pas flagrants. Seules quelques retouches sont apportées, principalement au niveau de la face avant. En revanche, les changements d’ordre technique sont plus importants. A commencer par l’arrivée d’une assistance au parking, permettant de garer automatiquement le véhicule. Ensuite, pour réduire le taux d’émissions de CO2, Mercedes a retravaillé les diesels 180 CDI et 200 CDI, et les deux essences (150 et 170) reçoivent dès l’automne un système Stop & Start abaissant la consommation de carburant de près de 9 %. Au catalogue, figure aussi la B 170 pouvant fonctionner au gaz naturel, ce qui permet de diminuer les rejets de CO2 à 135 g. 

 


 

Vu le succès de cette première génération de B fabriquée à plus de 700 000 exemplaires dont 70 000 preneurs en France où elle fut la Mercedes la plus vendue en 2007 et 2008, Mercedes n’hésite pas à lancer le développement de sa remplaçante. Pour ce nouveau modèle de la gamme compacte de Mercedes, 600 millions d’euros ont été investis dans l’usine de Rastatt inaugurée en 1992. Commercialisée en France le 19 novembre 2011, cette nouvelle Classe B est également fabriquée dès le printemps 2012 sur le nouveau site hongrois de Kecskemét, gage, selon Mercedes, d’une grande flexibilité, contribuant à stabiliser le niveau de production des deux sites. 


2007 Mercedes-Benz B-Class

.