Mercedes-Benz 380/420/500/560 SEC (C126) (1981-1991)

1981 Mercedes-Benz 380 SEC

 

Publié par Philippe Baron le 25 janvier 2015.

 

Au Salon de Francfort 1981, les grandes berlines de la nouvelle Classe S W126 apparues en 1979 sont rejointes, comme le veut la tradition à Stuttgart, par un coupé aux lignes élégantes, mais propulsé exclusivement par des V8 respectant pour la première fois une plus grande sobriété, s’inscrivant ainsi dans le cadre du concept d’économie d’énergie lancé par Mercedes-Benz visant à réduire la consommation et les rejets de polluants.

 

 

Remplaçant des SLC, le coupé SEC (S-Klasse-Einspritzmotor-Coupé) révèle une ligne d’une remarquable fluidité accentuée par l’absence de montants verticaux pour les vitres. Ce coupé 4 places, mesurant 4.93 de long, reçoit un équipement digne de son statut d’auto de prestige avec tableau de bord et console centrale en ronce de noyer. Les sièges anatomiques à réglage électrique sont revêtus en série de cuir ou de velours et d’Amaretta en option, ce faux daim, qui a connu son heure de gloire dans les années 1970 et 1980 pour son toucher "peau de pêche" et son entretien facile. L’un des accessoires de confort les plus innovants de la SEC est le présentateur de ceintures de sécurité. Dès que les portières sont fermées et que le moteur est en marche, les ceintures s'avancent automatiquement à l'aide d'un guide pour assister le conducteur et son passager avant. Cela évite ainsi de se contorsionner pour attraper les ceintures toujours très en arrière sur les coupés en raison de la largeur des portes.

 

1981 Mercedes-Benz 380 SEC

 

Comme pour l’ensemble des véhicules de la Classe S, trois préceptes ont été inculqués aux ingénieurs pour que la voiture soit plus confortable, plus sûre et plus économique. Mercedes-Benz déclare la guerre aux kilos superflus avec des carrosseries optimisées en soufflerie pour une aérodynamique accrue. Le Cx a été ainsi diminué de 7 % (soit 0.34). S’ajoutent, pour combattre le poids, l’utilisation d’alliages légers tout en préservant la solidité pour le capot et le coffre, ainsi que pour le carter-moteur.

 

 

Pour obtenir une réduction de la consommation, les ingénieurs ont mis au point une régulation électronique du régime de ralenti, une meilleure pulvérisation du carburant et un abaissement du régime qui entraîne une diminution de 40% au régime de ralenti intégral. Contrairement aux anciens coupés SLC qui recevaient un 6 ou un 8-cylindres, le coupé SEC reçoit deux 8-cylindres en V, le 5 litres de 231 ch avec 41.3 mkg de couple à carburateur Bosch K-Jetronic pour la 500 SEC, et un 3.8 litres de 204 ch et 32,1 mkg de couple proposé au choix avec carburateur ou injection pour la 380 SEC. Ces moteurs sont secondés exclusivement par des boîtes automatiques 4 rapports. L’atout capital de ces moteurs concerne la grosse cylindrée avec un couple élevé dès les bas régimes et une pleine puissance disponible à tout moment. Les performances ne sont pas en reste avec des vitesses maximales de 210 et 225 km/h et pour la 500 SEC une consommation de 9 litres à 90 km/h, 11.4 litres à 120 km/h et 15,2 litres en cycle urbain.

 

1981 Mercedes-Benz 500 SEC

 

A l’occasion du Salon International de Francfort 1985, les moteurs sont sérieusement retravaillés. Le 380 SEC est remplacé par le 420 SEC avec un V8 réalésé à 4,2 litres développant 218 ch. Grâce à l’allumage électronique et à l’injection d’essence électro-mécanique Bosch-Jetronic, le 5 litres délivre désormais 245 ch. Côté équipement, les sièges électriques sont à mémorisation des positions, l'ASR Mercedes est monté en série. Pour coiffer la gamme, est ajouté le coupé 560 SEC, un 5.6 litres de 300 ch avec un couple de 43 mkg. Commercialisée en 1986, le 560 SEC recevait un équipement qui reste d’actualité, avec un régulateur de vitesse, un correcteur d’assiette, l’ABS et un airbag de série.

 

1986 Mercedes-Benz 560 SEC

 

La carrière des coupés SEC se termine en octobre 1991 lors de la commercialisation des nouveaux coupés basés sur la plate-forme de la nouvelle Classe S W140. Au total, 74 060 coupés SEC ont été produits, soit 11 267 exemplaires pour le 380 SEC, 3 680 pour le 420 SEC, 30 184 pour le 500 SEC et 28 29 pour le 560 SEC.