Lincoln Indianapolis Boano Coupe (1955)

Photo : John Wiley

 

Publié par Philippe Baron le 11 juin 2015.

 

Présentée au Salon de Turin 1955, la Lincoln « Indianapolis » Boano Coupé exhibe une robe orange tonique réalisée par Felice Mario Boano et son fils Gian Paolo. Construite sur un châssis de Lincoln 55 fourni par Henry Ford II, le concept, pourtant inspiré d’un jet, prend le nom d’Indianapolis en hommage à la célèbre course des 500 Miles dans l’Etat de l’Indiana.

 

Photo : Blackfield2012
Photo : John Wiley

 

Après sa présentation remarquée, "l'Indianapolis", équipée du V8 Ford 341 cu de 225 ch, est expédiée aux États-Unis et réceptionnée par Henry Ford II qui la teste envisageant d’en produire une petite série. Mais après avoir utilisé la voiture pendant deux jours, Henry Ford II ne pouvait plus supporter la chaleur accablante de l’habitacle due à un mauvais refroidissement naturel du radiateur d'eau. Finalement, il refila gracieusement la voiture à l’acteur Errol Flynn qui l'abandonnera dans un hangar jouxtant sa propriété, remerciant Henry Ford II pour : "ce magnifique concept d'une voiture destinée au nord de l'Alaska en plein hiver".

 

Photos : Bradford Speers

 

Après avoir connu de multiples propriétaires et un incendie, la Lincoln Indianapolis est prise en charge par Thomas Kerr qui entreprend en 2001 sa restauration qui durera deux ans. En 2006 à Pebble Beach, la voiture est proposée à la vente par Gooding & Company et trouve un acquéreur pour 1 375 000 dollars. La voiture changera à nouveau de main en novembre 2013 lors d’une vente organisée par RM Auctions à la galerie Sotheby de Manhattan à New York. L’Indianapolis est alors estimée entre 1.5 et 2.5 millions de dollars.