Lancia Astura (1931-1939)

1932 Lancia Astura Boneschi Limousine

 

Publié par Philippe Baron le 27 septembre 2014.

 

Au début des années 30, Lancia propose un modèle baptisé Astura, du nom d’un château historique situé près de Nettuno. Du fait que la firme ne livre la voiture que sous forme de berline, sa renommée mondiale doit beaucoup aux carrossiers indépendants. L’Astura est en effet destinée à une clientèle privilégiée qui ne pourrait se satisfaire d’un modèle de série et qui exige que l’automobile reflète la personnalité de son propriétaire.

 

 

L’Astura présente un moteur suspendu au châssis par deux lames de ressort. Cette technique brevetée par Lancia filtre les vibrations et empêche leur transmission au châssis et à la caisse. Un autre détail spécifique est l’installation d’un filtre à huile qui se nettoie automatiquement à chaque lancement du moteur au démarreur.

 

1933 Lancia Astura Série 2 Pinin Farina - Photos : Bonhams

 

Le moteur de la première série lancée en 1931 est un huit-cylindres en V à 19° de 2 606 cm3 capable de délivrer 72 ch. Les 496 exemplaires de cette série ont presque tous été carrossés par la firme à l’exception de quelques hors-séries dûes à Pinin Farina. La deuxième série concerne les 750 exemplaires construits entre 1932 et 1933. Techniquement, l’Astura reçoit des modifications au niveau du châssis et des freins dont l’efficacité est augmentée. L’unique empattement proposé reste à 3.18 m.

 

1933 Lancia Astura Castagna Double Phaeton

 

De grands carrossiers comme Viotti, Touring, Pinin Farina et Stabilimenti Farina commencent à œuvrer sur le châssis en tenant compte de ses particularités et créent de magnifiques coupés, cabriolets et berlines dont les premières formes fluides et arrondies contrastent avec les lignes très carrées de la première série.

 

1935 Lancia Astura Convertible Farina
1936 Lancia Astura Series III Short Chassis Sports Saloon - Photos : Bonhams

 

La troisième série d’Astura, construite entre 1933 et 1937 à 1 243 exemplaires, possède une version à empattement court de 3.10 m et une autre à empattement long de 3.33 m. Elle introduit également des innovations techniques dont les freins hydrauliques avec assistance, tandis qu’elle est maintenant propulsée par un nouveau moteur plus puissant d’une cylindrée de 2 972 cm3 développant 82 ch. Les réalisations de Viotti, Castagna ou Pinin Farina sont traitées dans le goût américanisant de l’époque.

 

1937 Lancia Astura Berlina Stabilimenti Farina (4e Serie) 1937
1938 Lancia Astura Coupe Pourtout
1938 Lancia Astura Cabriolet - Photo : RM Auctions

 

La quatrième et dernière série, construite entre 1937 et 1939 à 423 exemplaires, n’est disponible qu’avec un empattement long de 3.48 m. Le châssis est une plate-forme et les roues à rayons en fil d’acier font place à des roues à disque Fergat ajourées pour ventiler les freins. Cette base est idéale pour des carrosseries de type présidentiel à six places construites sous forme de voitures de parade. Une Astura de ce type servit à Mussolini pour véhiculer Hitler lors de la visite de ce dernier en Italie en mai 1938.

 

1938 Lancia Astura Lungo de Mussolini - Photo : RM Auctions
1939 Lancia Astura Pinin Farina ayant appartenu à Benito Mussolini vendue à Londres en 2005 pour 300 000 €