Lancia 2000 (1971-1974)

Photo : Montagna.nl

 

Publié par Philippe Baron le 4 mars 2015.

 

Présentée à Venise au printemps 1971, la Lancia 2000, malgré sa courte carrière, est une voiture qui marqua l’histoire du constructeur. En plus d’être la seule à ne pas avoir été baptisée par un nom, mais par un nombre faisant référence à sa cylindrée, la 2000 a surtout été la dernière Lancia à avoir été pensée et développée par le bureau d’études, avant le rachat du fabricant turinois par Fiat.

 

 

Produite à Chivasso, la berline 2000 descend directement de la Flavia 2000 remaniée en 1967 dont elle reprend en grande partie la mécanique, tandis que le dessin de sa carrosserie est totalement nouveau. La face avant arbore au centre l’écusson Lancia sur une petite grille, entourée à chaque extrémité de projecteurs doubles d’égal diamètre. L’arrière est carré avec deux grands blocs optiques de forme rectangulaire et une grande lunette. L’intérieur, assez flatteur, présente une planche de bord en résine noire portant un combiné d’instruments à face ébène et acajou dans laquelle sont encastrés les instruments de forme carrée derrière un volant en bois laminé pour éviter les éclats en cas de rupture. Les lève-vitres électriques et la climatisation sont proposés en option.

 

 

Le moteur à  4-cylindres à plat opposés est celui de la Flavia 2000 de 1 991 cm3 qui a gagné un cheval supplémentaire, passant à 115 ch à 6 000 tr/mn. L’année suivante en mars au Salon de Genève est présentée la version à injection électronique, la 2000 i.e., d’une puissance de 125 ch et dont la vitesse maximale est de 180 km/h contre 175 km/h pour la 2000 à carburateur. Pour limiter la consommation, la 2000 i.e est dotée d’une boîte à cinq rapports, disponible en option sur l’autre version.

 

Photo : D.Kadett

 

A la berline, s’ajoute une version Coupé 2000 à carrosserie dessinée par Pininfarina presque identique à la Flavia Coupé 2000. La version désignée HF développe 125  ch à 6 000 tr/mn et atteint 190 km/h. Elle sera produite à 2 628 exemplaires. La production de la Lancia 2000 berline s’achève en mars 1974 après avoir séduit, toutes versions confondues, 14 319 clients dont Niki Lauda et un certain archevêque de Venise, Monseigneur Albino Luciani, qui, en 1978, sera élu pape sous le nom de Jean-Paul I.

 

1973 Lancia 2000 Coupé HF - Photo : Wouter Bregman