Lagonda V12 (1938-1940)

1939 Lagonda V12 Drophead Coupe - Photo : Bonhams

 

Publié par Philippe Baron le 20 février 2015,

En 1935, la firme britannique à vocation sportive, Lagonda, récupère W.O. Bentley, qui, suite à des difficultés financières, avait dû céder sa marque Bentley à Rolls-Royce en 1931. Disponible, l'ingénieur d'expérience se voit confier la création d'une voiture encore plus prestigieuse que la V12 de Rolls-Royce, la Phantom III. Son chef d’œuvre, réalisé non sans arrière-pensée vis-à-vis de son ancien repreneur, est présenté en 1938 sous le nom de Lagonda V12.

1939 Lagonda V12 Drophead Coupé - Photos : Bonhams

 

En 1935, lorsque Alan Good rachète la firme Lagonda, il fait appel à l'ingénieur de renom, W.O. Bentley, pour dans un premier temps, préparer la M45 pour la compétition, avant d'étudier un nouveau V12 pour équiper de luxueuses routières. Ce moteur V12 à arbre à cames en tête, alimenté par deux carburateurs, est de 4,47 litres. Atteignant sans problèmes 5 000 tr/mn, il développe environ 175 ch et promet une vitesse maximale de 175 km/h. Ce groupe moderne est installé dans un nouveau châssis à roues avant indépendantes par triangles transversaux et barres de torsion avec des freins tout hydrauliques Girling. 

 

Bentley eut carte blanche pour réaliser son chef-d’œuvre : La Lagonda V12 à haut rendement d'une impressionnante complexité pouvait emmener la voiture de 10 à 170 km/h en prise directe, avec la souplesse d'une machine à vapeur. Les carrosseries d'usine, berline ou cabriolet, ne manquaient pas d'élégance et les prix étaient raisonnables. 

 

 

Pour la compétition, les carrosseries sont en aluminium et réduites à leur plus simple expression, quant aux carrosseries d'usine de 5,23 m pour les somptueuses berlines routières, elles sont dessinées par le styliste maison Frank Feeley. Seules 189 Lagonda V12 sortirent avant l'arrêt de la production, provoqué par la Seconde Guerre mondiale.

1938 Lagonda V12 Rapide Saloon De Ville - Photos : Bonhams

 

La Lagonda V12 n'était pas, à l'origine, une voiture de course. C'était sans compter sur les grandes ambitions du nouveau et jeune dirigeant de Lagonda de l'époque, Alan Good, qui voulut une version de course pour courir Le Mans. Le résultat, appelé "V12 Le Mans", est une V12 extrêmement allégée, forte de 206 chevaux et conçue par Bentley.

 

1939 Lagonda V12 Le Mans Team Car