Jaguar XK8 (1996-2014)

1996 Jaguar XK8 Convertible

 

Publié par Philippe Baron le 30 octobre 2016.

 

Incarnation du renouveau de Jaguar sous l’ère Ford, la XK8 doit ses lignes empreintes d’une grande élégance à l’équipe de Geoff Lawson. Evoquant la Type E des années 1960, bien équipée et dotée d’un V8 performant, la XK8, découverte au Salon de Genève en mars 1996, est commercialisée en coupé 2+2 à l’automne devançant la présentation du cabriolet au début de l’année 1997.

 

 

Proposée en coupé ou cabriolet, la XK perpétue la tradition des coupés Jaguar entretenue pendant plus de vingt ans par la XJS. Avec son long capot et ses formes majestueuses, la XK rend hommage à la mythique Type E. Ses prestations tout à fait convaincantes en font une excellente concurrente des Mercedes CLK ou Volvo C70.

 

 

Premier modèle Jaguar construit sous la tutelle de Ford, la XK8 présente dans son habitacle des boiseries en érable teinté gris, des tapis noirs et du cuir sur le levier de vitesses et le volant. En plus de nombreux équipements de confort, la XK8 offre le système antidérapage ESP. La version cabriolet possède une capote électrohydraulique, escamotable en vingt secondes. D’une longueur de 4.76 m, d’une largeur de 1.83 m et d’une hauteur de 1.29 m, la XK8 repose sur un empattement de 2.59 m et dispose d’un coffre d’une capacité de 305 dm3 pour le cabriolet et 325 dm3 pour le coupé.

 

1996 Jaguar XK8 Coupe

 

Le moteur 4.0 V8 est celui inauguré sur les berlines XJ. Ouvert à 90°, tout alu, il développe 294 ch DIN à 6 100 tr/mn avec un couple de 40.1 mkg à 4 250 tr/mn. Doté de 32 soupapes, de deux arbres à cames en tête par rangée de cylindres, transmission aux roues arrière, le moteur est couplé à une boîte automatique ZF 5 rapports. Les disques sont ventilés à l’avant comme à l’arrière pour des roues chaussées de pneus 245/50 ZR avec en option des jantes 18 pouces et suspensions pilotées CATS. La vitesse du véhicule est limitée électroniquement à 250 km/h. Le 0 à 100 km/h est obtenu en 6.7 sec pour le coupé et 7 sec pour le cabriolet.

 

1998 Jaguar XKR Convertible

 

En mars 1998 est présentée la XKR, une version plus puissante de la XK8. Des jantes de 18 pouces, une grille de calandre maillée et un discret spoiler sur le couvercle du coffre permettent de distinguer la virulente XKR. Elle ajoute à la longue liste d’équipements déjà présents sur la XK8 un régulateur de vitesse, une suspension à gestion électronique, des lave-phares et un volant en bois et cuir. Muni d’un compresseur, le moteur passe à 375 ch à 6 150 tr/mn avec un couple de 53.5 mkg à 3 600 tr/mn et un 0 à 100 km/h en 5.4 sec.

 

1998 Jaguar XKR Coupe

 

La phase II de la XK intervient en fin d’année 2000 pour le millésime 2001. Le restyling touche le bouclier avant avec bouche élargie et phares antibrouillard affleurants, sièges avec appuie-têtes séparés et airbags intégrés, entourage des feux arrière chromés, coffre avec commande extérieur. La phase III de la XK8 en octobre 2002 concerne le V8 qui passe de 3 996 cm3 à 4 196 cm3. La puissance est maintenant de 305 ch DIN à 6 000 tr/mn, le couple 42.8 mkg à 4 100 tr/mn. La boîte automatique ZF passe à 6 rapports. Le 0 à 100 km/h est opéré à 6.4 sec pour le coupé et 6.6 sec pour le cabriolet. Des sièges Recaro et des phares au Xénon sont proposés en options. Apparition du contrôle de trajectoire DSC en plus de l’antipatinage ASC. Pour les versions XKR 4.0, la puissance est de 405 ch à 6 100 tr/mn, le couple 56.4 mkg à 3 500 tr/mn. Le 0 à 100 km/h est exécuté en 5.3 sec pour le coupé et 5.5 sec pour le cabriolet.

 

2002 Jaguar XKR 100 Convertible
2002 Jaguar XKR 100 Coupe

 

La dernière phase (3.5 ou phase IV) de la XK8, présentée en mars 2004, concerne le restylage des boucliers avant et arrière plus enveloppants ainsi que les jupes latérales. La commercialisation du modèle prend fin en 2006 avec l’arrivée d’une nouvelle génération XK. La production en dix ans totalise 90 616 exemplaires dont 19 812 coupés XK8, 47 013 cabriolets XK8, 9 746 coupés XKR et 14 045 cabriolets XKR.

 

2004 Jaguar XK8 Coupe

 

Présentés à l’été 2005 et commercialisés au printemps 2006, les beaux coupés et cabriolets XK présentent un dessin revu par rapport à la XK8 : ainsi le capot s'enrichit de 2 sorties d'air et la calandre perd sa barre horizontale, remplacée par une grille. Dans le même esprit, Jaguar dote la XKR de 4 sorties d'échappements, au lieu de 2 sur la XK8. Les voitures, badgées XKR, peuvent recevoir de surcroît des jantes spécifiques de 20 pouces et un freinage Brembo.

 

2006 Jaguar XK Convertible
2006 Jaguar XK Coupe

 

Le moteur reprend sa cylindrée de 4,2 L puis passe à 5,0 litres en 2009, ce dernier moteur étant totalement remanié. La puissance de l'XK atteint ainsi 550 ch DIN en version compressée qui permet d'atteindre les 100 km/h en seulement 4,7 secondes (0 à 200 km/h : 16.6 secondes). La XK a toujours sa vitesse de pointe limitée électroniquement à 250 km/h. La XKR est dotée du même 8 cylindres en V à 90 ° que la XK8 à un détail près : l'alimentation est complétée par un compresseur volumétrique Eaton et un système d'admission variable. En conséquence, la puissance fait un bond de 116 ch, pour passer de 304 à 420 ch (510 ch en 2010 avec le nouveau V8 de 5,0 L). Il en est de même pour le couple : 560 Nm (57 mkg) contre 420 Nm (42,8) pour la XK8. La boîte, d'origine Mercedes (722.6) puis ZF (6HP26) est rapide pour un modèle automatique d'architecture classique, changeant de rapport en moins de 100 millisecondes et bénéficiant d'un mode Sport, que l'on peut activer ou désactiver en roulant.

 

2007 Jaguar XKR Coupe
2007 Jaguar XKR Convertible
2009 Jaguar XK Coupe
2010 Jaguar XKR Coupé

 

En 2012, Jaguar propose une version coupé 2 places avec un moteur 5.0 V8 de 550 ch Suralimenté Édition Limitée S BA, 680 Nm pour un 0-100 km/h en 4,4secondes et une vitesse maximum de 300 km/h.

 

2012 Jaguar XKR Convertible

 

La production de la XK prend fin en 2014 après environ 54.000 exemplaires fabriqués. Le constructeur de Coventry explique que le segment des grands coupés GT de luxe s’est rétréci depuis quelques années, coincé entre les sportives plus compactes et les supercars. Jaguar ajoute qu’il veut faire de la place aux Jaguar de nouvelle génération et que cette décision intègre la nouvelle planification des cycles de vie des modèles mise en place par le constructeur. En abandonnant la production de la XK, Jaguar libère également la capacité de ses usines pour préparer l’arrivée des prochains modèles basés sur la nouvelle plateforme en aluminium iQ [Al].

 

2012 Jaguar XKR Coupe
2012 Jaguar XKR Convertible
2012 Jaguar XKR-S