Hyundai Nuvis HCD-11  (2009)

 

Publié par Philippe Baron le 3 avril 2015.

 

Présenté en avril 2009 au Salon de New York, le Hyundai Nuvis HCD-11 est le 11e concept car imaginé par le California Design Center du constructeur à Irvine, en Californie. Selon ses designers, le dessin de la Nuvis a été inspiré par le sillage d’un bateau et le flux du vent formant les congères. En plus de mettre l'accent sur les capacités de pointe de l'entreprise, la Nuvis évoque un virage conceptuel possible pour les crossovers à l'avenir, mariant les attributs d'une citadine haute sur pattes à ceux d'un SUV de prestige.

 

 

« Notre but était de créer une machine vivante, en mouvement constant, capable d'interpeler le conducteur et les passagers », affirme John Krsteski, directeur de la conception pour Hyundai. « Chaque ligne intérieure et extérieure de la voiture est en mouvement. » La Nuvis présente un visage assuré. Des lignes de sablier encadrent la calandre en acrylique bleue et les phares agressifs, dont les deux brillants cercles blancs sont contrebalancés par une paire d'anneaux rouges à l'arrière. Chaussé de roues de 22 pouces, le concept Nuvis est grand, fort et protecteur. Deux lignes de carrosserie latérales créent un effet de fluidité et donnent l'impression de mouvement. « Un des aspects accrocheurs du Nuvis est le toit protecteur qui semble flotter au-dessus de la carrosserie grâce à l'utilisation de piliers dissimulés et de vitres au contraste élevé », estime Andre Hudson, concepteur en chef de Hyundai. Le prototype est équipé de deux grands portes papillons qui permettent d’avoir une grande ouverture pour faciliter l’accessibilité.

 

 

Respectant l'esthétique extérieure, l'habitacle spacieux et luxueux est dominé par une console centrale en acrylique bleu dont les ébats rappellent une joyeuse rivière. Le plancher déferlant, illuminé en bleu, accentue un environnement où la technologie omniprésente enveloppe à la fois le conducteur et les passagers. Un courant d'informations provenant du bloc d'instruments circule à travers l'habitacle, et les passagers peuvent interagir par l'intermédiaire de la technologie Method Electronics TouchSense reliant les quatre sièges de qualité supérieure. Le système infoloisirs est alimenté par des sources externes : en croisant un restaurant, par exemple, on peut consulter ses menus. 

 

 

Les confortables sièges sculptés sont garnis d'un tissu personnalisé au motif évolutif fini d'un soleil argent et noir. Le tissu écologique est signé True Textiles, le premier fournisseur de solutions textiles écologiques de l'industrie. Le tissu de la Nuvis est fabriqué entièrement de polyester postconsommation recyclé - provenant de bouteilles de boissons gazeuses - selon des méthodes de production de plus en plus durables. Les ceintures de sécurité assorties proviennent de chez Harvey’s Original Seatbeltbags, un producteur bien connu pour ses sacs à main fabriqués en ceintures de sécurité. Harvey’s a également élaboré une paire de sacs à main pour le concept Nuvis. 

 

 

À l'arrière, un plancher de coffre élevé contient le bloc de batteries au lithium-polymère. La Nuvis est en effet animée par la transmission Hybrid Blue Drive du constructeur, faisant appel à des batteries révolutionnaires au lithium-polymère. Le système hybride à configuration en parallèle de marque déposée allie un économique moteur thermique Theta II de 2,4 litres de 173 ch, jumelé à une boîte automatique à six rapports, et un moteur électrique de 30 kW, donnant une puissance totale d’environ 230 ch, pour optimiser la consommation. Ce système propose un mode entièrement électrique et un mode parallèle : les roues sont actionnées par l'énergie produite par le moteur à essence, le moteur électrique ou les deux ensemble, selon les conditions. Cette architecture est à la base des futurs hybrides Hyundai, en commençant par la Sonata de prochaine génération aux États-Unis.