Honda Prelude (1978-1982)

Photos & Scans : Douglas Millar

 

Publié par Philippe Baron le 19 avril 2014.

 

Dans les années soixante-dix, Honda, comme les autres constructeurs nippons, s’implante progressivement dans le paysage automobile mondial en proposant des modèles intéressants et séduisants. La gamme Honda est certes encore limitée à la berline Accord et à la fameuse compacte à succès, la Civic, mais en novembre 1978, s’ajoute au catalogue, la Prelude, un coupé à la ligne originale, à la mécanique sérieuse et présentant un équipement raffiné dans la tradition japonaise.


 

Reprenant la base de la Honda Civic 2e génération, la Honda Prelude première génération est lancée le 24 novembre 1978. Concurrente à sa sortie de la Toyota Celica, cette génération et les suivantes furent le fer de lance des coupés sportifs Honda pendant des années jusqu'à l'apparition de la Honda NSX en 1991. Bien que le train roulant soit celui de la Honda Accord, la Prelude a su se démarquer en tant que coupé deux portes avec une silhouette assez basse (4,09 m de long pour 1,29 m de haut). 


 

Côté intérieure, l'habitacle est accueillant et très confortable, agrémenté d’originalité. Sa planche de bord avec son compte-tours et son compteur de vitesse concentriques en font partie. L'emplacement du tuner de l'autoradio est une molette disposée sur la gauche du tableau de bord. Horloge à affichage numérique sur le tableau de bord, bouton de réglage de l'intensité d'éclairage pour le compteur et commande d'ouverture de coffre situé sur le siège conducteur sont autant d'agrément à la conduite. À son lancement, quatre finitions sont disponibles au catalogue: E, XE, XT et XR. La E et XE reçoivent la direction assistée (une première, montée de série sur un moteur de moins de 2,0 l de cylindrée) tandis que seule la version XE, dite de « luxe » reçoit les vitres électriques. Les versions XT et XR reçoivent un habillage plus « sportif » (design de la grille et de la calandre modifié) et ne dispose pas des vitres électriques. La XT, à l'équipement limité, tranche avec la XR plus cossue et munie de pneus larges à taille basse, de jantes en aluminium, 4 haut-parleurs etc... Honda proposa également en options une sellerie cuir Connolly très raffinée.


 

Une des plus belles particularités de ce coupé 2 + 2, à la carrosserie trois volumes, est son toit ouvrant de série, commandé électriquement avec trois possibilités : toit fermé transparent, toit complétement ouvert ou toit fermé avec écran occultant. Les rétroviseurs latéraux fixés sur les ailes ne sont disponibles que sur les versions japonaises. Un porte-bagage chromé disposé sur le coffre du véhicule fait partie du catalogue des options.


 

La Prelude est une traction avant avec un moteur 4-cylindres en ligne en position transversale, avec arbre à cames en tête et carburateur inversé à registre, de 1 602 cm3 d’une puissance de 80 ch à 5 300 tr/mn, un couple de 12.7 mkg à 3 700 tr/mn et une vitesse maximale de 155 km/h. Présentée avec une boîte de vitesses mécaniques à 5 rapports, la Prélude bénéficie peu après d’une boîte automatique 3 rapports.


 

La Honda Prelude a remporté un plus grand succès à l'étranger qu'au Japon en réalisant 80 % de ses ventes hors de son pays. Environ 313 000 exemplaires de la première génération ont été produits dont 171 829 destinés au marché américain. Sa production et sa vente se voient arrêtées pour être remplacée dès novembre 1982 par la seconde génération de Honda Prelude.