Honda Civic (2006-2011)

 

Publié par Philippe Baron le 28 juillet 2014.

 

Produite à Swindon en Angleterre à partir de 2006, la Honda Civic huitième du nom, change radicalement de style. Elle ne ressemble à rien de connu. Elle retrouve avec cette ligne très travaillée et résolument sportive, l’originalité qui fit sa force. Cette nouvelle génération est saluée pour la générosité de son habitacle, son confort et pour son comportement routier bien affûté, jugé tout simplement impérial.

 

 

Présentée au salon de Genève 2005, la Civic Concept préfigurait le modèle de série vu ensuite à Francfort qui allait devenir la Honda Civic de huitième génération. Déjà vendue à plus de 16 millions d’exemplaires à travers le monde depuis son apparition en 1972, la compacte de  Honda est le modèle le plus important de la gamme du constructeur japonais, puisque commercialisé dans cent-soixante pays. Spécialement conçue pour le marché européen, et uniquement pour lui, la Civic, dessinée par Toshiyuki Okumoto, n’a donc aucun élément en commun avec les Honda Civic des marchés japonais et nord-américain, à commencer par sa carrosserie qui repose sur une plate-forme totalement inédite. Après les derniers modèles Civic dont le design avait sombré dans la banalité, Honda se réveille soudain avec un modèle étonnant, jugé « spatial » et qui se démarque de la production actuelle.

 

 

Avec ses portes arrière très courtes aux poignées masquées dans le montant, la Civic 5 portes pourrait presque passer pour un coupé. A l’intérieur, malgré son dessin complexe, l’habitacle est ergonomique avec une planche de bord futuriste. La Honda Civic est incontestablement beaucoup plus généreuse que la grande majorité de ses rivales du segment des compactes.  La finition de base « Comfort » à 20 800 € propose les airbags frontaux, latéraux et rideaux, l’ESP (VSA chez Honda), la climatisation automatique, l’autoradio CD, le volant réglable en hauteur et en profondeur, la boîte à gants réfrigérée, les sièges arrière rabattables et relevables et les rétroviseurs électriques chauffants. La finition intermédiaire « Sport » ajoute en plus l’allumage automatique des phares, le détecteur de pluie, le régulateur de vitesse, les rétroviseurs extérieurs rabattables électriquement et les jantes alliage 17’’. Et pour 3.500 € de plus, la finition « Executive » propose des phares au Xénon, une climatisation automatique bi-zone et un toit en verre.

 

 

La Honda Civic d’entrée de gamme est uniquement proposée en finition Comfort et avec un petit 1.4 l. Pour économiser le carburant, ce 1.4 l réduit ses frottements internes grâce à un traitement de surface de l’arbre à came et à une huile à faible viscosité. Résultat, il développe 83 ch à 5.700 tr/min avec un couple de 119 Nm à 2.800 tr/min. Le 1.8 i-VTEC est un tout nouveau moteur équipé d’une distribution variable. Son arbre à cames comprend deux séries de cames : des cames à haut rendement et des cames à économies de carburant qui règlent intelligemment le calage et la course des soupapes, en retardant notamment la fermeture de la soupape d’admission lorsque le papillon des gaz est grand ouvert. Du coup, à bas régime ou à vitesse constante, une partie du mélange air/essence est momentanément expulsée de la chambre de combustion ce qui minimise la consommation de carburant. Ce 1.8 i-VTEC développe 140 ch à 6.300 tr/min et un couple de 174 Nm à 4.300 tr/min. Le seul Diesel est le 4 cylindres 2.2 i-CTDi. Sa puissance (140 ch) est égale à celle du 1.8 l essence mais c’est le couple maxi qu’il délivre à 2.000 tr/min qui fait toute la différence. 340 Nm, c’est 166 Nm de plus que le 1.8 l, délivrés qui plus est à 2.300 tr/min plus bas. 

 

2007 Honda Civic Type R

 

Le modèle sportif Type R offre un caractère très éloigné de celui des GTI aseptisées. Il dispose d'un châssis renforcé et rabaissé de 15 mm, d’un amortissement spécifique raidi, d'une voie arrière légèrement élargie, de boucliers et jupes spécifiques et de jantes de 18 pouces. Son moteur est un 2.0 de 201 ch perchés à 7 800 tr/mn. La version hybride IMA (Integrated Motor Assist), la seule alternative à la Toyota Prius, allie un moteur 1.4 bloc de 95 ch à un moteur électrique de 20 ch, qui se recharge en récupérant l'énergie des freinages. Les batteries permettent d'abaisser substantiellement la consommation moyenne à 4.6 l/100 km et les émissions de CO2 à 109 g/km. La Civic Hybrid utilise la carrosserie avec coffre de la version américaine.

 

2007 Honda Civic IMA

 

Pour 2009, la Civic subit une légère remise à niveau. Quelques retouches sont apportées à la calandre, aux feux et au bouclier arrière. Les blocs essence évoluent par touches. Le 1.4 l passe de 83 à 100 ch et devient livrable en 3 ou 5 portes. Le 1.8 l troque, en option, la boîte robotisée 6 vitesses pour une automatique à 5 rapports. 

 

2010 Honda Civic

 

2011 est une année terrible pour Honda. En France, en deux ans, les ventes se sont effondrées de 40 %. De près de 14 600 immatriculations en 2009, le constructeur japonais n’en a compté que 8 787 en 2011. Les ventes mondiales ont reculé de 12.9 %, soit 3.095 millions de voitures. Déjà affaibli par le tremblement de terre en mars, Honda a vu son usine de composants en Thaïlande emportée par les terribles inondations de l’automne. Les pièces non livrées ont bloqué la production. Heureusement, le constructeur nippon rebondira l’année suivante avec un record historique de vente avec 3.82 millions de voitures vendues dans le monde (+23.3%) dont un tiers aux Etats-Unis.

 

 

En septembre 2011, la Civic neuvième génération est présentée pour une commercialisation en janvier 2012. Elle prend la relève de la huitième qui aura cumulé plus d’un 1.5 million de ventes lors de sa production. La génération 2012 s’embourgeoise encore un peu plus. La calandre translucide laisse sa place à un élément ajouré, plus traditionnel. 

 

2012 Honda Civic 9