Ford Taunus 12 M (1952-1962)

1960 Ford Taunus 12 M - Photo : Bernd Tuchen

 

Publié par Philippe Baron le 6 novembre 2013.

 

Les Ford Taunus des années 50 sont pratiquement inconnues en France, pour la bonne raison qu’elles n’y furent exportées qu’à partir des années 60. Brièvement apparue en 1939, la première Ford Taunus allemande renaissait au lendemain de la guerre sous une forme à peine modifiée. Avec son moteur 4-cylindres de 1 172 cm3 de 34 ch, elle fut la première Ford allemande à recevoir des freins hydrauliques et sera écoulée à 74 000 exemplaires avant de faire peau neuve en 1952.

 


1939 Ford Taunus

 

En 1952, la nouvelle Ford Taunus prend le nom de 12 M. Sa carrosserie évoque, en plus petite, celle de sa cousine anglaise, la Ford Consul. La 12 M est toujours animée par le vieux moteur 1 172 cm3 à soupapes latérales de sa devancière, porté à 38 puis 43 ch. Mais elle abat de nouveaux atouts : une ligne Ponton beaucoup plus moderne, une structure monocoque et une suspension avant à roues indépendantes.

 


 

Par son gabarit et ses performances, elle se situe à mi-chemin entre la Fiat 1100 et la Simca Aronde. Curieusement, la carrosserie de ce modèle est assemblée en France chez le carrossier Chausson. Elle est disponible en plusieurs versions : berline 2 portes, break et même camionnette et pick-up. Le carrossier allemand Karl Deutsch complète la gamme en réalisant, de façon artisanale, une version décapotable.

 


1952 Ford Taunus 12 M Cabriolet Deutsch

 

La Ford Taunus 12 M évoluera peu, mis à part un rajeunissement superficiel en 1959 : la voiture reçoit alors un toit plat, des montants de pavillon plus fins et une lunette arrière agrandie avec visière. Dans le même temps, la calandre en deux parties, surmontée d’une mappemonde, est remplacée par une grille d’une seule pièce.

 


1960 Ford Taunus 12 M - Photo : Bernd Tuchen

 

Cette 12 M habilement remise au goût du jour est proposée soit avec le 4 cylindres à soupapes latérales d’un 1.2 l de ses débuts, soit avec un 4 cylindres à soupapes en tête d’un 1.5 l de 55 ch DIN, emprunté à la fugitive 15 M, apparue fin 1955, et retirée du catalogue deux ans plus tard après 134 127 exemplaires produits.

 


1955 Ford Taunus 15 M

 

La Ford Taunus 12 M termine sa carrière en 1962 après 411 037 exemplaires produits pour laisser place à la nouvelle 12 M P 4, apparue à l’automne, à traction avant et moteur V4 qui sera la plus novatrice des Taunus.

 


Photo : Tenbon