Ford Cortina Lotus (1963-1966)

1965 Ford Lotus Cortina MkI Competition Saloon - Photo : Bonhams

 

Publié par Philippe Baron le 12 juillet 2013.

 

Au début des années soixante, à l’image de la BMC et John Cooper pour la Mini, Ford UK s’associe à Colin Chapman, le patron de Lotus, pour injecter un peu de prestige dans sa berline Cortina et l’engager en groupe 2 (tourisme de série modifié). Homologuée et musclée, la Ford Cortina Lotus devient très vite la nouvelle référence des voitures sportives britanniques avec des performances époustouflantes pour son époque.

 

 

Un accord est conclu en 1962, selon lequel Lotus assemble les voitures dans son usine de Cheshunt à partir de coques deux-portes livrées par Ford. La Cortina de série est surbaissée de 2.5 cm et reçoit des ressorts avant plus fermes, des amortisseurs plus efficaces, des jantes acier plus larges (5.5 pouces) et une barre anti-roulis renforcée à l’avant. Pour réduire le poids, les tôles extérieures des portes, capot et coffre sont en aluminium. Ils laisseront place à de l’acier dès les contraintes de l’homologation réglées. Les ressorts et les supports de suspension arrière seront remplacés en 1965 par les semi-elliptiques Ford standard.

 

1966 Ford Cortina Lotus - Photos : Classic Performance Ford

 

Dans sa version Lotus, la Cortina revêt une seule couleur – blanche – mais se pare aux flancs de deux bandes de couleur verte et se livre exclusivement en conduite à droite. Sous le capot, Colin Chapman greffe le moteur de la Lotus Elan, un moteur 1.6 litres double arbres à cames de 105 ch DIN à 5 500 tr/mn. Deux carburateurs horizontaux double corps Weber 40 DCOE 2 assurent l’alimentation. Avec ces modifications, la puissance du moteur Ford d'origine monté sur les Cortina de base est doublée ! Les performances sont vives surtout pour l'époque avec 178 km/h en vitesse de pointe et le 0 à 100 km/h en 10,4 secondes, soit mieux qu'une VW Golf GTI Mk1 1600 ou une Peugeot 205 GTI 1600 105 ch. Dans sa version compétition « Cosworth », avec 145 ch, la Cortina dépasse les 210 km/h.

 

 

Dans le même esprit que l’opération Ford Jeunesse en France en 1964, Ford lance l’opération Ford Rallye avec quarante Ford Cortina Lotus vendues exclusivement à des pilotes de Rallye ou de circuit qui s’engagent à utiliser la voiture en compétition. Jim Clark, le talentueux pilote écossais, connut une fabuleuse carrière au volant de la Cortina Lotus en remportant entre autres le championnat d’Angleterre en circuit pour voitures de tourisme. Le pilote ne faisait qu’un avec sa Cortina et nombreuses sont les photos où l’on retrouve la voiture dans sa fameuse position avec la roue avant intérieure légèrement soulevée quand elle abordait les chicanes.

 

Le tandem Jim Clark - Ford Cortina Lotus

 

En 1966, Ford passe à la Cortina Mk2. La production des Cortina Lotus Mk1 est stoppée après 3 301 exemplaires produits. La nouvelle Cortina Lotus sera commercialisée à partir de mars 1967.