Ford Consul Capri (1961–1964)

Photo : Rolfen

 

Publié par Philippe Baron le 19 mai 2014.

 

Elégant Coupé de luxe de moyenne cylindrée, la Ford Consul Capri est l’une des plus rares voitures produites par Ford of Britain pendant les années 60. Elle reprend le moteur, les performances et la nervosité de la Ford Consul Classic appelée aussi 315 à la ligne « scotch » mais la Capri se distingue par une ligne surbaissée avec pavillon profilé d’allure sport mais très difficile et coûteuse à produire, ce qui en freinera sa diffusion.


Photo : John Brace

 

A noter que le nom Capri est utilisé pour la première fois pour une voiture portant le badge Ford. Le nom Capri était apparu dans la division Ford précédemment en 1950 pour la Lincoln Cosmopolitan Capri puis en 1952 pour la Lincoln Capri. Le nom Capri sera réintroduit à nouveau en 1966 pour la Mercury Comet Capri et bien sûr par Ford Europe en 1969 pour la légendaire Ford Capri.


Photo : Opron

 

Du nom de code « Sunbird », le projet de la Capri, au design de Charles Thompson nettement influencé par la Ford Thunderbird et la Ford Galaxie Sunliner, répondait à une demande de Sir Horace Denne, directeur des ventes de Ford of Britain, qui voulait ajouter une note glamour à sa Ford Classic. La Capri en conservera ses quatre phares avant ronds et son capot enveloppant. 


 

Présentée en septembre 1961 au Salon de Francfort, la Ford Consul Capri, bien que fabriquée en Angleterre à Dagenham, est destinée uniquement à l’exportation. Les 200 premières voitures produites sont ainsi des conduites à gauche prévues pour l’Europe et le continent nord-Américain bien que la Consul Capri ne sera jamais commercialisée aux Etats-Unis. Finalement, Ford of Britain se décidera à proposer le Coupé sur le marché britannique en janvier 1962.


 

Sur le plan technique, la Consul Capri est dotée d’une suspension avant indépendante et de freins à disques à l’avant. Le moteur initial de 1 340 cm3, qui entraîne les roues arrière, est vite remplacé en août 1962 par le plus performant 1 498 cm3. La version 2000 GT de 1963 est quant à elle propulsée par un moteur Cosworth d’une puissance de 80 ch à 5 200 tr/mn.


 

Malheureusement, la superbe carrosserie de la Consul Capri était trop complexe et onéreuse à produire pour que la voiture soit être intégrée dans la gamme Ford Classic. Un pré-assemblage était effectué par la Pressed Steel Company avant l’assemblage final à Dagenham puis à Halewood à partir de février 1963. De plus, la Consul Capri se retrouva à l’interne dans une situation délicate face à l’arrivée de la Ford Corsair dérivée de la nouvelle Ford Cortina. Ainsi la carrière de la Consul Capri s’arrête prématurément en juillet 1964 après une production de 20 428 unités dont 2 414 GT.