Ford Anglia & Prefect & Popular (1954-1962)

Ford Anglia - Photo : Ford Europe

 

Publié par Philippe Baron le 4 juin 2014.

 

Pour le millésime 1954, les Anglia et les Prefect quittent leurs robes datant d’avant-guerre pour une carrosserie ponton bien au goût du jour. Contrairement à la génération précédente, les deux nouvelles Ford sont de dimensions identiques. L’Anglia se distingue par ses deux portes et sa calandre à trois larges baguettes horizontales tandis que celle de la Prefect à quatre portes, un peu plus luxueuse, est composée de fines baguettes verticales.

 

Scan : Alden Jewell

 

Présentées au Salon automobile de Londres de 1953, les très attendues nouvelles Ford Anglia et Prefect de type 100 E apportent de profonds changements salués par la presse qui en atteste les progrès faits en matière de performances et de tenue de route. Désormais, les petites Ford de grande diffusion bénéficient d’une construction monocoque. La carrosserie tout acier est autoportante et les organes mécaniques sont assemblés sur un soubassement soudé en tôle emboutie intégré à la coque. Si à l’arrière, on retrouve un essieu rigide et des ressorts semi-elliptiques associés à des amortisseurs télescopiques, la suspension avant est maintenant de type McPherson, du nom de son inventeur, ingénieur en chef de la maison mère à Dearborn.

 

Photo : Ford Europe

 

Commercialisées au début de l’année 1954, les nouvelles Ford de la filiale britannique du géant américain, disposent du moteur quatre-cylindres en ligne de 1 172 cm3 dont la nouvelle conception a permis d’augmenter la puissance de 30 à 36 ch. Les Anglia et Prefect sont rejointes en septembre 1954 par la fourgonnette commercialisée sous la marque Thames tandis que les breaks Escort à la finition Anglia et Squire à la finition Prefect arrivent en septembre 1955. Le mois suivant, Ford présentent les versions De Luxe de l’Anglia et de la Prefect qui proposent des baguettes chromées sur les flancs, un rétroviseur d’aile côté conducteur, des sièges plus confortables et une peinture bicolore en option.

 

Photo : Paul Bennett

 

En mai 1957, les enjoliveurs pointus qui arboraient le capot des Prefect sont remplacés pour des raisons réglementaires en matière de sécurité routière par une moulure en V. En octobre 1957, les Anglia quittent leur calandre à trois grosses barres horizontales pour une variante grillagée. En septembre 1959, l’Anglia type 100 E se transforme radicalement en type 105 E avec sa célèbre lunette arrière rentrée dans l’habitacle.  De ce fait, Ford annonce le retour de la Popular. Cette fameuse Popular avait déjà fait son retour à l’automne 1953. Elle reprenait la forme de l’ancienne Anglia et était proposée à un prix très bas. Cette astuce marketing sera reprise plusieurs années plus tard par Peugeot et Renault, pour les anciennes 206 et Clio, restant proposées en entrée de gamme à un tarif attractif alors que les nouveaux modèles venaient d’être lancés. Cette voiture dépouillée à l’extrême, sans essuie-glace côté passager et, impensable de nos jours, sans flèches clignotantes, restera tout de même au catalogue jusqu’en août 1959 après une production de 155 350 unités. Elle reprend à nouveau du service à cette date dans l’enveloppe de la précédente version de l’Anglia, en version toujours aussi dépouillée mais également en version De Luxe avec évidemment beaucoup d’options. Elle restera au catalogue jusqu’en juin 1962 et sera ainsi la dernière voiture à moteur à soupapes latérales chez le constructeur de Dagenham.

 

Scan : Michael IFHP97

De son côté, la Prefect perd sa finition standard et sa finition De Luxe devient le type 107 E à partir du 5 août 1959 et dispose maintenant du moteur Kent 997 cm3 de la nouvelle Anglia. La présentation extérieure reste presque inchangée sauf pour cette baguette chromée qui part de l’extrémité de la baguette latérale pour rejoindre le passage des roues, créant un angle aigu. La forme de cette moulure, qui lui vaudra le surnom de dogleg (patte de chien) par les passionnés de la marque, permettait de limiter facilement la répartition de la seconde teinte de peinture pour les modèles bicolores. 


 

La carrière de la Prefect se termine en mars 1961, celle des Escort et des Thames, le mois suivant et finalement la Popular 100 E en juin 1962. Au final, l’Anglia type 100 E aura été produite à 345 841 exemplaires, la Prefect type 100 E et 107 E à 293 809 exemplaires, l’Escort à 33 131 exemplaires, la Squire à 17 812 exemplaires, la Popular 100 E à 126 115 exemplaires et les fourgonnettes à 196 885 exemplaires.

 

Photo : Stephen Dowle