Fiat Shellette (1968-1970)

1969 Fiat Shellette - Photos : Bonhams

 

Publié par Philippe Baron le 5 août 2013.

 

La Fiat Shellette mérite amplement le qualificatif de voiture de plage. Son style dû à Giovanni Michelotti et sa finition en osier trahissent sa vocation plagiste. Proposée uniquement sur commande par une société monégasque, la GAM, la Shellette était exposée à la convoitise des milliardaires faisant escale à la principauté à la fin des années soixante. Seulement 80 exemplaires ont été construits, ce qui explique sa cote élevée en dépit de son utilisation très limitée.

 

Longueur : 3.78 m – Largeur : 1.51 m – Empattement : 2.03 – Hauteur : 1.31 m – Poids : 610 kg.

 

Sur le marché italien, cette Fiat des plages se nomme « Spiaggietta » mais pour l’international, elle prend le nom de Shellette, en hommage au dessinateur de yachts, Phillip Schell, qui travailla sur le projet avec le styliste réputé et aussi carrossier à ses heures, Giovanni Michelotti. Ils disposèrent de la  plateforme de la Fiat 850 Special, moyennant un raccourcissement de 22 centimètres de l’empattement, et l’ajout de louvres d’aération pour la mécanique, désormais située à l’arrière.

 

 

La Shellette emprunte la mécanique du coupé Fiat 850, un 4-cylindres de 843 cm3, développant 47 ch à 6 400 tr/mn, grâce à un carburateur double corps Weber et à un taux de compression porté à 9.3, ce qui lui permet d’atteindre 130 km/h. Du fait de sa rareté, la cote de la Shellette débute à 25 000 €.