Fiat 132 (1972-1981)

1974 Fiat 132 GLS

 

Publié par Philippe Baron le 15 mars 2015.

 

Au printemps 1972, la Fiat 132 est le premier modèle du constructeur italien à utiliser, dans l’usine turinoise de Mirafiori, une ligne de 18 soudeuses robotisées produites par la société américaine Unimation de Danbury, dans le Connecticut, et capables sur une ligne de 40 m de long de réaliser 540 points de soudure sur chaque coque, pour un total de 600 voitures par jour.

 

1973 Fiat 132 1600 - Photo : Robin Capper

 

D’un style sobre, conforme à la tendance des années 1970, la Fiat 132 offre deux degrés de finition, normale ou spéciale. Cette dernière se différencie par la boîte à cinq rapports, les sièges garnis de simili-cuir et le faux bois pour la planche de bord. Le volant, réglable en hauteur, est conçu pour une sécurité maximale. En cas d’accident, la colonne se brise en cinq tronçons pour ne pas pénétrer dans l’habitacle et pour préserver le conducteur. En revanche, la voiture est dotée d’un très dangereux bouton de blocage manuel de la pédale d’accélérateur (anticipation de l’actuel régulateur de vitesse) dans n’importe quelle position au choix. Utile sur autoroute, son emploi est source d’accident en ville quand on freine sans le débloquer.

 

1972 Fiat 132 Special

 

La Fiat 132 est proposée avec deux motorisations au choix. La 1600 est animée par un dérivé du moteur qui équipe la 125 Special, dont la course a été réduite de 80 à 79.2 mm pour entrer dans la catégorie des moins de 1600 (le bloc fait exactement 1 598 cm3 et 98 ch) pour éviter les surtaxes sur certains marchés d’exportation. La 1800 reçoit le 1 756 cm3 de la 124 Sport Spider de 105 ch.

 

Scan : Alan Blass

 

Un peu courte en performances et d’une tenue de route médiocre à cause d’une suspension arrière à essieu semi-rigide trop souple, la Fiat est corrigée sérieusement en janvier 1974. A l’avant, une barre stabilisatrice fait son apparition, accompagnées de nouveaux amortisseurs à absorption progressive. La nouvelle 132 GL/GLS est chaussée de jantes de 5.5 pouces au lieu de 5 permettant le montage de pneus à carcasse radiale de plus grande section pour assurer une meilleure adhérence au freinage et en courbe. Cette évolution technique est accompagnée d’un restylage important avec une calandre revisitée pour la finition GLS avec quatre projecteurs circulaires à iode et des optiques arrière carrées et non plus rectangulaires.

 

1974 Fiat 132 GLS

 

La troisième série, la Nuova 132, est présentée en mars 1977. Essentiellement identique à la précédente, elle se distingue par une nouvelle grille, les pare-chocs en plastique et des jantes en acier imitant le dessin de roues en alliage léger. Côté mécanique, la 1600 est conservée, mais la 1800 est abandonnée au profit d’un deux litres de 112 ch. Cette 132-2000, dotée de l’injection électronique, comble le trou qui s’était créé, l’année précédente, après la disparition de la berline 130.

 

1980 Fiat 132 2000 GLS - Photo : pontos budapest

 

En mai 1978, la Fiat 132 est également disponible avec un diesel Sofim offert en deux versions : 2 l 60 ch et 2,5 l 72 ch.  En 1981, après avoir été produite, toutes séries confondues, à 652 497 exemplaires, la Fiat 132  fait place à l’Argenta.