Fiat 130 (1969-1977)

Fiat 130 Coupé & Fiat 130

 

Publié par Philippe Baron le 28 septembre 2015.

 

En 1969, la Fiat 130 assure le rôle de navire amiral de la gamme FIAT pour les années 1970 et fait partie des rares voitures de prestige produites en Italie. En mars 1971, la berline est rejointe par un élégant coupé, conçu et produit par Pininfarina, dont le style est encore remarquable aujourd’hui grâce à ses larges phares Carello rectangulaires nettement intégrés dans la face avant.

 

 

Succédant à la 2300L, la Fiat 130 s’impose comme la digne rivale des imposantes Mercedes et BMW qui font la loi sur ce segment. Aux dimensions et à l’habitabilité respectables, la Fiat 130 affiche une ligne rationnelle avec une nette distinction des trois volumes et une ligne de ceinture très basse. Les projecteurs sont jumelés aux extrémités de la calandre et les feux de position sont englobés dans les butoirs. Le moteur reprend l’architecture du six-cylindres en V Dino d’une cylindrée de 2 866 cm3 donnant 140 ch, permettant d’atteindre 180 km/h.

 

 

De 1971 à 1977, le coupé ne sera produit qu’à 4 491 exemplaires. Parfait équilibre en verre et métal, le Coupé 130 possède la grande élégance architecturale des dessins signés Pininfarina (celui-ci de Paolo Martin) qui semblent avoir résisté au temps. L’habitacle est parfaitement spacieux et luxueux avec un intérieur garni de velours, d’une planche de bord redessinée avec inserts en bois précieux. Il offre des équipements les plus avancés de sa catégorie avec les sièges avant réglables en hauteur, une colonne de direction ajustable, l’air conditionné avec vitres athermiques, une boîte automatique ou une manuelle à cinq rapports et la direction assistée ZF.

 

1971 Fiat 130 Coupe

 

Le Coupé 130 est doté du V6 Aurelio Lampredi, spécifique à ce modèle conçu pour délivrer un couple important à bas régime, d’une cylindrée de 3 235 cm3 et 165 ch à 5 600 tr/mn, et qui rend la voiture étonnamment vive dans la majorité des situations.

 

 

La Fiat 130 représente la monture favorite de la classe politique de l’époque : une classique, comme la Giulia de la police et l’Alfetta du commissaire. A l’automne 1971, la berline est dotée d’un nouveau moteur V6 de 3,2 litres et d’un intérieur qui reprend l’intérieur du coupé. De 1969 à 1976, la Fiat 130 sera produite à 15 093 exemplaires.

 

Photos : drive-my.com