Dodge Dart (1963-1966)

1963 Dodge Dart 270 Convertible

 

Publié par Philippe Baron le 22 août 2014.

 

Née full-size en 1960, la Dodge Dart devient l’une des représentantes de la nouvelle vague des voitures compactes américaines aux dimensions proches des modèles européens dès la troisième génération présentée en 1963. La Dart, avec sa ligne fluide, linéaire, élégante, ses deux phares proéminents rappelant la Chrysler à turbine, porte en elle les derniers traits stylistiques de Virgil Exner avant son départ du groupe Chrysler en 1961 alors qu’il travaillait sur les modèles de 1963 et ceux de son successeur Elwood Engel.

 

1963 Dodge Dart 270

 

La gamme 1963 débute avec la 170 (chiffre de sa cylindrée en pouces cubes soit 2 785 cm3) avec des versions berlines 2 ou 4 portes ainsi qu’un break. Pour la première fois, la Dart est proposée en cabriolet sur la version haut de gamme GT et l’intermédiaire 270. La gamme 270 est également composée de berlines et d’un break tandis que la GT est exclusivement livrée en coupé hardtop ou en cabriolet. Les motorisations sont des 6-cylindres avec en base le 170 de 101 ch et le 225 (3 687 cm3) dont la puissance est de 145 ch. Les transmissions offertes sont la manuelle à trois rapports et l’automatique TorqueFlite. Production 1963 : Dart 170 : 51 300 unités – Dart 270 : 55 300 – Dart GT : 34 300 unités.

 

1964 Dodge Dart GT Hardtop Coupe

 

Pour 1964, la nouveauté est l’arrivée d’un moteur V8, le 273 (4 473 cm3) qui offre une puissance de 180 ch. L’allure générale des modèles est pratiquement inchangée mise à part une nouvelle calandre. Le succès est à nouveau garanti avec une production supérieure à celle de 1963 : Dart 170 : 70 200 unités – Dart 270 : 60 00 – Dart GT : 50 700 unités.

 

1964 Dodge Dart 270 Convertible - Photos : Hemmings

 

Le dessin de la calandre est à nouveau modifié pour 1965 et les phares arrière, ronds l’année précédente, sont maintenant ovales. La puissance du V8 est portée à 235 ch, grâce à l’ajout d’un carburateur à quatre corps et un nouvel arbre à cames. Cette puissance est contenue par une nouvelle suspension plus robuste et une transmission à quatre rapports, avec le levier au plancher. Production 1965 : Dart 170 : 73 800 unités – Dart 270 : 62 800 unités – Dart GT : 40 700 unités, un chiffre en baisse qui s’explique par la disponibilité de la déclinaison hardtop coupé dans la gamme 270.

 

1965 Dodge Dart GT Hardtop Coupe - Photos : Artcurial

 

Pour 1966, dernière année de cette génération de Dodge Dart, la calandre est à nouveau restylée et les phares sont devenus carrés. Le modèle commençant à dater, les ventes fléchissent. Production 1966 : Dart 170 : 29 800 unités – Dart 270 : 35 100 – Dart GT : 18 700 unités. Avec le modèle 1967, les ventes repartiront à la hausse.

 

1966 Dodge Dart GT Convertible - Photo : Motorland